u moins 50 personnes ont été tuées après qu’un bus reliant la capitale kenyane Nairobi à Kisumu, à l’ouest, a fait une sortie de route, selon la police.

Un grand nombre de victimes seraient mortes lorsque le véhicule s’est renversé.

La police craint que le nombre de morts n’augmente et que des passagers ne soient coincés dans l’épave.

“Le toit du bus a été arraché”, indique un responsable local.

La police a déclaré que le conducteur avait perdu le contrôle de son véhicule et qu’il a dévalé une pente.

L’autobus transportait 52 passagers au moment de l’accident aux premières heures du mercredi matin, a indiqué la police.

Selon certains médias locaux, le nombre total de victimes s’élèverait à 42 dont probablement des enfants.

Le Daily Nation, un journal kenyan souligne qu’un certain nombre de personnes avaient été emmenées dans un hôpital local pour y être soignées.

Les routes au Kenya peuvent être notoirement dangereuses et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé le Kenya comme l’un des pires pays du monde pour la sécurité routière.

En décembre dernier, quelque 36 personnes sont mortes dans une collision frontale entre un camion et un bus en direction de Nairobi sur une route près de Migaaa au Kenya.

En 2016, plusieurs véhicules ont été engloutis par les flammes lors de l’accident d’un pétrolier à Naivasha, au Kenya, qui a tué des dizaines de personnes.

BBC Afrique

MaliwebAfriqueFaits divers
u moins 50 personnes ont été tuées après qu'un bus reliant la capitale kenyane Nairobi à Kisumu, à l'ouest, a fait une sortie de route, selon la police. Un grand nombre de victimes seraient mortes lorsque le véhicule s'est renversé. La police craint que le nombre de morts n'augmente et que...