Son objectif est d’accroître l’accès aux services d’électricité durable, pour les ménages, entreprises commerciales et établissements de santé publique et d’enseignement dans la région Communauté des Etats d’Afrique de l’ouest.

Selon les statistiques, sur les 406 millions d’habitants de l’Afrique de l’Ouest et de la région du Sahel, 208 millions d’habitants n’ont pas accès à l’électricité, dont environ 70% vivant dans des zones rurales. Pour trouver une solution idoine à ce problème et favoriser l’accès pour tous à cette denrée rare dans la région CEDEAO et Sahel, le Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la CEDEAO (ECREE) a conçu le Projet régional d’électrification hors réseau (ROGEP). Son objectif est d’accroitre l’accès aux services d’électricité durable, dans la région CEDEAO pour les ménages, entreprises commerciales et établissements de santé publique et d’enseignement. Financé par la Banque mondiale et le Fonds pour les technologies propres à hauteur de 225 millions de dollars US (plus d’un millard de FCFA). Ce projet, initiative de ECREEE s’inscrit dans le cadre du programme de la CEDEAO sur l’accès aux services d’électricité durable (EPASES),  contribuant directement aux objectifs de la Politique régionale sur les énergies renouvelables (PRER) de la CEDEAO dans le but d’assurer l’accès universel à l’électricité à la région d’ici 2030.

Ce projet ambitieux couvre les 15 pays de la CEDEAO et 4 autres pays non CEDEAO dont la Mauritanie, le Tchad, le Cameroun et la République Centrafricaine. Sa mise en oeuvre est assurée par ECREEE et la BOAD.

Après la tenue à Bamako, d’un premier atelier national de consultation et de présentation du projet, le 15 novembre 2017, les acteurs se sont retrouvés à nouveau le jeudi 10 octobre dernier au Cres de Badalabougou, pour un deuxième atelier national portant sur la présentation de l’état d’avancement du projet et la validation des résultats de l’évaluation du marché solaire photovoltaïque hors réseau au Mali dans le cadre du Projet régional d’électrification hors réseau (ROGEP).

L’ouverture des travaux dudit atelier a été présidé par Dr Famakan Kamissoko, Conseiller technique au ministère de l’Energie et de l’Eau, en présence du représentant de l’ECREEE, Hamadou TCHIEMOGO.

Dans son intervention, le représentant de l’ECREEE, a souligné que le Projet régional d’électrification hors réseau (ROGEP), est une première initiative menée en Afrique de l’Ouest et au Sahel, pour promouvoir l’électrification hors réseau par des solutions solaires autonomes pour répondre aux besoins des 208 millions d’habitants n’ayant pas accès à l’électricité et dont les 70% vivent en zones rurales. Il a aussi déclaré que cet atelier est l’une des activités cruciales de la phase préparatoire du projet, conduite dans tous les 19 pays bénéficiaires depuis 2018. Il s’est enfin dit convaincu que vu la qualité des participants que les résultats de ces travaux seront à la hauteur des attentes.

A sa suite, le représentant du ministre de l’Energie et de l’Eau, a déclaré que cette rencontre s’inscrit parfaitement dans la vision stratégique du ministère en charge de l’Energie, consistant à créer un environnement plus favorable à l’intervention des acteurs du secteur privé dans la mise en œuvre des différents plans d’électrification du pays et à développer des synergies entre les acteurs institutionnels, du secteur privé et de la société civile.

AMTouré

Source: Le 22 Septembre

MaliwebAfriqueEconomie
Son objectif est d’accroître l’accès aux services d’électricité durable, pour les ménages, entreprises commerciales et établissements de santé publique et d’enseignement dans la région Communauté des Etats d’Afrique de l’ouest. Selon les statistiques, sur les 406 millions d’habitants de l’Afrique de l’Ouest et de la région du Sahel, 208 millions...