En Côte d’Ivoire, le récent acquittement de Jean-Pierre Bemba semble avoir redynamisé les partisans de l’ancien président Laurent Gbagbo placé en détention à la Haye où se déroule depuis plusieurs années déjà, son procès. Pour rappel les charges qui pesaient contre monsieur Bemba ont été abandonnées à l’issue d’un procès qui aura duré plusieurs années.

Quant à l’ancien président ivoirien, il y est jugé pour des présumés crimes commis par des hommes sous son commandement pendant la cris post électorale de 2011. Transféré à la Cour pénale internationale avec son plus fidèle allié Charles Blé Goudé, il a plusieurs fois demandé la liberté provisoire. Requête qui a été à de nombreuses reprises rejetées.

La CPI sous le feu des critiques en 2017

Récemment, les juges ont autorisé ses avocats à initier une procédure d’acquittement à la suite de la clôture prochaine du dossier d’accusation. Cela va sans dire donc que l’acquittement de l’ancien vice-président congolais redonne aux partisans de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé une lueur d’espoir.

Longtemps considérée comme une cour qui ne s’en prenait qu’aux africains, la CPI avait subi la foudre de plusieurs pays africains mais aussi de citoyens sur la toile. Au nombre des pays frondeurs, l’Afrique du Sud et le Burundi, mais aussi la Gambie, qui avait même choisi de la quitter sous l’ère Jammeh avant que le nouveau président ne se ravise.

Quoiqu’il en soit, le cas Gbagbo reste un dossier brûlant entre les mains des juges de la CPI.

MaliwebAfrique
En Côte d’Ivoire, le récent acquittement de Jean-Pierre Bemba semble avoir redynamisé les partisans de l’ancien président Laurent Gbagbo placé en détention à la Haye où se déroule depuis plusieurs années déjà, son procès. Pour rappel les charges qui pesaient contre monsieur Bemba ont été abandonnées à l’issue d’un procès qui aura duré plusieurs...