En Afrique du Sud, les bureaux du président de la cour constitutionnelle ont été cambriolés samedi.

nuage ciel ville afriquesud

Les voleurs sont repartis avec 15 ordinateurs portables contentant des informations sensibles sur 250 juges sud-africains et sur l’ensemble des tribunaux du pays.

L’opposition accuse l’exécutif de vouloir saboter le travail de la justice.

La cour a été très critique la semaine dernière à l’endroit du gouvernement au sujet de la crise du paiement des allocations sociales.

La justice sud-africaine a condamné de nombreux responsables politiques ces derniers mois, y compris le président Jacob Zuma.

L’ANC au pouvoir a dénoncé “des allégations farfelues et des théories du complot” et a appelé la police à retrouver les auteurs du cambriolage.

Source: BBC

MaliwebAfrique
En Afrique du Sud, les bureaux du président de la cour constitutionnelle ont été cambriolés samedi. Les voleurs sont repartis avec 15 ordinateurs portables contentant des informations sensibles sur 250 juges sud-africains et sur l'ensemble des tribunaux du pays. L'opposition accuse l'exécutif de vouloir saboter le travail de la justice. La cour...