(Agence Ecofin) – En Afrique, le coût élevé de la connexion Internet serait le principal obstacle à l’installation définitive des services de vidéo à la demande dans les habitudes. C’est ce que révèle un sondage lancé par le média spécialisé dans l’audiovisuel africain Broadcast Media Africa.

Alors qu’il s’agissait de mentionner le principal obstacle au décollage du streaming et de la fourniture de contenu à la demande en Afrique, le coût de la bande passante a été désigné par 50 % des sondés. 26 % des interrogés ont déclaré, quant à eux, qu’il s’agissait de l’accessibilité de la bande passante.

15 % des sondés ont évoqué les problèmes de droits de diffusion, pendant qu’environ 7 % de l’échantillon a mis en avant le manque de sensibilisation des consommateurs.

Ce sondage relance à nouveau les débats sur les coûts d’Internet en Afrique et leur impact sur les secteurs des médias et du divertissement.

Servan Ahougnon

MaliwebAfriqueEconomie
(Agence Ecofin) - En Afrique, le coût élevé de la connexion Internet serait le principal obstacle à l’installation définitive des services de vidéo à la demande dans les habitudes. C’est ce que révèle un sondage lancé par le média spécialisé dans l’audiovisuel africain Broadcast Media Africa. Alors qu’il s’agissait de mentionner...