Tentant de trouver une issue à la crise socio-politique que traverse le Mali, après plusieurs semaines de contestation du pouvoir du président Ibrahim Boubacar Keïta, les présidents Mahamadou Issoufou (Niger), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Macky Sall (Sénégal) et Nana Akufo-Addo (Ghana) se sont rendus ce jeudi à Bamako.

Tentant de trouver une issue à la crise socio-politique que traverse le Mali, après plusieurs semaines de contestation du pouvoir du président Ibrahim Boubacar Keïta, les présidents Mahamadou Issoufou (Niger), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Macky Sall (Sénégal) et Nana Akufo-Addo (Ghana) se sont rendus ce jeudi à Bamako.

En effet, le chef de l’État avait voyagé avec Cheikh Tidiane Gadio et Alioune Tine. Ce dernier explique pourquoi il était dans la délégation présidentielle.

«Je suis expert indépendant des Nations-Unies au Mali. Je travaille au Mali et je connais bien la situation. Et, en tant que tel, je dois travailler avec les chefs d’État du G5 Sahel et ceux de la Cedeao sur les crises qu’il y a au Mali. Donc, ma présence se justifie de façon tout à fait naturelle, dans le cadre du mandat que j’exerce… », a-t-il déclaré.

Il poursuit : « Je fais de l’alerte au niveau du président de la République depuis longtemps. Effectivement, j’ai travaillé avec lui. Je pense qu’on a travaillé de façon extrêmement minutieuse. La préparation a été faite au Sénégal et sur place (au Mali) aussi le travail a été fait», justifie le patron d’Afrika Jom Center, ex-président de la Raddho et d’Amnesty International en Afrique de l’Ouest, Igfm.

Source : senenews.com

MaliwebAfrique
Tentant de trouver une issue à la crise socio-politique que traverse le Mali, après plusieurs semaines de contestation du pouvoir du président Ibrahim Boubacar Keïta, les présidents Mahamadou Issoufou (Niger), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Macky Sall (Sénégal) et Nana Akufo-Addo (Ghana) se sont rendus ce jeudi à Bamako. Tentant de...