C’est en début de soirée, le dimanche 31 mai, que des individus se réclamant de l’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS) ont mené une incursion dans le camp de réfugiés de la localité d’Intikane, dans le département de Tilia, région de Tahoua au Niger, près de la frontière avec le Mali.

 

On déplore au moins une dizaine de civils tués dont le chef de camp. Selon une source proche de la zone, la majorité des victimes sont des Maliens parmi lesquels figure le porte-parole des réfugiés maliens en place.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebAfrique
C’est en début de soirée, le dimanche 31 mai, que des individus se réclamant de l’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS) ont mené une incursion dans le camp de réfugiés de la localité d’Intikane, dans le département de Tilia, région de Tahoua au Niger, près de la frontière avec...