bourse ?
La deuxième tranche des boursiers de la promotion 2019 du Mali en Algérie, peine à avoir la totalité de leur bourse. Au lieu de 6 mois, certains boursiers n’ont perçu que 3 mois de bourse.


Qui veut manger le reste ?
Confidence d’une boursière sur place…
« Notre problème a commencé dès le départ au Mali. Nous avons été divisés en deux groupes. Le premier groupe a pu rejoindre l’Algérie le 23 décembre. Nous, nous n’avons pu venir que le 23 janvier 2020 avec un grand retard », a expliqué notre source.
Selon les infos, ce retard a même empêché lesdits étudiants boursiers de s’inscrire au programme de l’année en cours. Pis, au niveau de la répartition des bourses, l’Etat malien va octroyer l’entièreté des bourses des 6 mois aux boursiers du premier groupe. Ceux du second groupe, n’ont eu que pour 3 mois, selon notre interlocutrice. Par contre, « Nous sommes dans les mêmes conditions que les autres et nous ne sommes pas fautifs de notre retard », s’indigne-t-elle.
Les questions qu’on est en mesure de se poser. Le ministre de l’Enseignement supérieur est-il au courant de cette affaire de bourse? Qui cherche à manger la bourse des boursiers sans avoir une bourse en Algérie ? Nous y reviendrons… Inch’Allah !
Koureichy Cissé

 

Source: RFM

 

MaliwebAfriqueCorruptionEducation
bourse ? La deuxième tranche des boursiers de la promotion 2019 du Mali en Algérie, peine à avoir la totalité de leur bourse. Au lieu de 6 mois, certains boursiers n’ont perçu que 3 mois de bourse. Qui veut manger le reste ? Confidence d’une boursière sur place… « Notre problème a commencé...