Onze soldats ont été tués et au moins 20 autres ont été blessés, le jeudi 19 mai 2022, à Madjoari, une localité située dans la partie Est du Burkina Faso, selon un communiqué de l’Etat-major général des Armées.

«Une attaque complexe (tirs d’obus suivis de tirs directs sur la base) a visé le détachement militaire de Madjoari (province de la Kompienga, région de l’Etat) le jeudi 19 mai 2022 », peut-on lire dans le communiqué qui précise que « 11 soldats ont perdu la vie au cours de cette attaque (et) au moins 20 militaires, blessés par les éclats des obus ou par des projectiles, ont été pris en charge par les services de santé ».

L’Armée note qu’un appui aérien est intervenu et a permis de neutraliser « au moins 15 terroristes qui tentaient de s’échapper après l’attaque ».

Le chef d’Etat-major général des Armées, le colonel-major David Kabré, a salué la mémoire des 11 militaires qui « ont combattu jusqu’au sacrifice suprême ».

Il a souhaité un prompt rétablissement aux blessés et exhorté l’ensemble des unités engagées à maintenir cet esprit de combativité qui constitue l’une des clés pour vaincre l’ennemi.

Par Bernard BOUGOUM

wakatsera

MaliwebAfrique
Onze soldats ont été tués et au moins 20 autres ont été blessés, le jeudi 19 mai 2022, à Madjoari, une localité située dans la partie Est du Burkina Faso, selon un communiqué de l’Etat-major général des Armées. «Une attaque complexe (tirs d’obus suivis de tirs directs sur la base)...