4 personnes dont trois policiers, ont été tuées, le lundi dernier, au cours d’une « embuscade » contre une unité d’intervention sur l’axe Pissila-Gibga, dans la province du Sanmatenga, le centre-nord du Burkina Faso, a annoncé la police dans un communiqué. “Dans la matinée du lundi 24 février 2020, une équipe de l’unité d’intervention de la police nationale (UIP-PN) a été victime d’une embuscade, tendue par des individus armés non identifiés, sur l’axe Pissila-Gibga”, dans la province du Sanmatenga, région du centre-nord, indique le communiqué. “Suite à cette attaque, quatre personnes ont perdu la vie, dont trois policiers”, selon le texte qui évoque également cinq blessés sans dire s’il s’agit de policiers ou de civils.

Le directeur général de la police a “salué la détermination des unités engagées sur le terrain de la lutte contre le terrorisme et invité la population à une collaboration renforcée avec les forces de défense et de sécurité”. Mardi dernier, trois soldats ont été tués au cours d’une attaque terroriste contre un détachement militaire à Kelbo, localité située dans la province du Soum, dans le nord du pays.

La Rédaction

Source: Journal l’Aube- Mali

MaliwebAfrique
4 personnes dont trois policiers, ont été tuées, le lundi dernier, au cours d’une « embuscade » contre une unité d’intervention sur l’axe Pissila-Gibga, dans la province du Sanmatenga, le centre-nord du Burkina Faso, a annoncé la police dans un communiqué. “Dans la matinée du lundi 24 février 2020, une équipe...