Au moins 17 personnes ont été tuées dimanche à Arbinda (Soum), dans des localités du nord du pays en proie aux attaques terroristes, a rapporté lundi l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Selon la même source, des individus armés ont profité dimanche d’un fort vent pour surprendre la population d’Arbinda (Soum), en ouvrant le feu.

“Un premier bilan fait état d’au moins 17 personnes tuées dont un chauffeur et de trois camions incendiés”, a rapporté l’AIB, ajoutant que quatre chefs de ménages ont été assassinés samedi par six hommes armés à Nassingré, village situé dans la commune de Sollé au Nord de Titao, près de la frontière avec le Mali.

Le Burkina Faso est la cible d’attaques terroristes depuis 2015, notamment dans le nord et l’est du pays.

Source: Agence de presse Xinhua
MaliwebAfrique
Au moins 17 personnes ont été tuées dimanche à Arbinda (Soum), dans des localités du nord du pays en proie aux attaques terroristes, a rapporté lundi l’Agence d’information du Burkina (AIB). Selon la même source, des individus armés ont profité dimanche d’un fort vent pour surprendre la population d’Arbinda (Soum),...