Le terrorisme a encore fait des ravages dans le « pays des hommes intègres ». Le lundi 26 septembre 2022, un convoi de ravitaillement a fait l’objet d’une attaque terroriste près de la localité de Gaskindé (Province du Soum, région du Sahel), informe dans un communiqué du 27 septembre 2022, le Porte-parole du gouvernement burkinabè. Ce convoi, à destination de la ville de Djibo, était escorté par le 14e régiment interarmes, précise la même source gouvernementale.

Le bilan de cette énième attaque fait état de 11 militaires tués, de 28 blessés, dont 20 militaires, 1 dans le rang des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP), et 7 civils. De même, faut-il noter, cet attentat a occasionné la disparition d’une cinquantaine de civils, causant tout de même d’énormes dégâts matériels.

Malgré la multiplication des attaques, ces dernières semaines, et les pertes cruelles qu’enregistre l’armée burkinabè, les Forces de défense et de sécurité du Faso se disent prêtes à rester « debout, unies et solidaires pour libérer » leur pays.

La Rédaction    

Sahel Tribune.