Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma par le détachement militaire de Diapaga. Trois ont été capturés et plusieurs motos saisies.

Des sources sécuritaires indiquent que dans la nuit du mercredi 23 à jeudi 24 septembre 2020, le détachement militaire de Diapaga a neutralisé une quarantaine d’hommes armés dans le parc W, non loin de Tapoa-Djerma, village situé à 25 kilomètres de Diapaga.

Les mêmes sources ont indiqué que trois assaillants ont été capturés et des motos ainsi que de l’armement ont été saisis. Alertées de la présence d’une importante colonne d’hommes armés à Tapoa-Djerma, les Forces de défense et de sécurité (FDS), assistées des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), se seraient déployées dans le village. Elles auraient traqué l’ennemi qui s’est retranché dans le parc. Et c’est dans cette réserve que ces individus armés ont été pris en tenailles, d’après un interlocuteur, a indiqué le journal.

De retour de cette mission, les éléments seraient tombés dans une embuscade tendue par une bande armée de même nature. Dans les rangs des FDS, le bilan serait de sept éléments blessés côté militaires.

Avec Sidwaya

 

Source: nordsud journal

MaliwebAfrique
Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma par le détachement militaire de Diapaga. Trois ont été capturés et plusieurs motos saisies. Des sources sécuritaires indiquent que dans la nuit du mercredi 23 à jeudi 24 septembre 2020, le détachement...