Cela fait quelques semaines que dans un courrier adressé à la France, l’état-major du Burkina Faso menaçait d’abattre tout avion non identifié violant son espace aérien.

Hier Dimanche 15 Décembre, un aéronef fait crash à Bobo Dioulasso, et l’arrivée de l’armée burkinabé et française sur le lieu du crash fut prompte.

Alors, l’état-major burkinabé a-t-elle mis ses menaces en exécution? Peut-être il serait trop tôt d’apporter une affirmation sans ambages à cette assertion. Cependant, rappelons que Lors de l’attaque du camp à Inates au Niger, des sources bien introduites ont confirmé que l’armée française avait visité ledit Camp, relevée des numéros, sans le consentement du commandant.

Quelques temps après, un avion inconnu survola le camp, brouilla les lignes de communication, avant d’anéantir l’arsenal militaire qui pouvait anéantir les terroristes à 15km dudit Camp.

Source : Page FCBK burkina

MaliwebAfrique
Cela fait quelques semaines que dans un courrier adressé à la France, l’état-major du Burkina Faso menaçait d’abattre tout avion non identifié violant son espace aérien. Hier Dimanche 15 Décembre, un aéronef fait crash à Bobo Dioulasso, et l’arrivée de l’armée burkinabé et française sur le lieu du crash fut...