Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a déclaré mercredi, à l’issue d’un Conseil supérieur de la Défense nationale qu’il a donné de nouvelles orientations pour lutter efficacement contre le terrorisme dans son pays.

“J’ai réuni ce mercredi matin le Conseil supérieur de la Défense nationale (CSDN) en vue de faire le point de la situation sécuritaire du pays et donner des instructions y relatives”, a écrit M. Kaboré ajoutant qu’”au cours de cette session, j’ai donné de nouvelles orientations dans la perspective de restaurer la sécurité, la paix et la cohésion sur toute l’étendue du territoire”.

Le Burkina Faso est en proie aux attaques terroristes depuis 2015, faisant près de 400 morts et des milliers de déplacés.

Plus de 800 personnes en majorité des femmes, des enfants et des personnes âgées ont fui les localités de Sirgadji et de Arbinda, dans le nord du Burkina Faso en proie aux attaques terroristes, pour regagner Ouagadougou, la capitale, une première depuis le début de la dégradation de la situation sécuritaire.

Plusieurs provinces du Burkina Faso sont sous état d’urgence alors que l’armée mène une grande opération antiterroriste dans le nord du pays.

Selon la présidence du Burkina Faso, les membres du Conseil supérieur de la Défense nationale ont, d’une part, évalué les résultats des mesures prises lors de la session précédente, et d’autre part, passé en revue l’évolution actuelle de la sécurité dans les régions touchées par le terrorisme au Burkina Faso.

SourceXinhua

MaliwebAfrique
Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a déclaré mercredi, à l’issue d’un Conseil supérieur de la Défense nationale qu’il a donné de nouvelles orientations pour lutter efficacement contre le terrorisme dans son pays. “J’ai réuni ce mercredi matin le Conseil supérieur de la Défense nationale (CSDN) en vue de...