Un double attentat a fait 14 victimes civiles et plus d’une trentaine de blessés dans la nuit de mercredi à jeudi à Waza, dans l’extrême-nord du Cameroun.

soldat militaire arme camerounaise fusil combat

Le bilan total est de “16 morts (14 civils et les 2 kamikazes), ainsi qu’une trentaine de blessés”, a affirmé un responsable administratif de Waza, ville de transit située entre Maroua et Kousseri, à la frontière du Nigeria.

Image captionDes éléments de la Brigade d’intervention rapide lors d’une mission de patrouille le 29 mai 2014 à Waza

 “La situation de certains blessés est assez grave”, a ajouté cette source qui a requis l’anonymat.

Selon lui, deux kamikazes se sont introduits dans un milieu très fréquenté où se trouvent “des restaurants, des cabines téléphoniques et des buvettes” avant de se faire exploser vers 21H30 GMT.

“La ville est bouclée (par les forces de défenses). Personne n’entre, personne ne sort”, a-t-il poursuivi.

Autrefois très fréquentée par les touristes à cause de son parc national, Waza est fréquemment attaquée par les djihadistes de Boko Haram.

En 2014, 10 ouvriers chinois y étaient enlevés lors d’une attaque attribuée à Boko Haram. Ils avaient été libérés au bout de près de cinq mois de captivité.

 

Pr bbc.com/afriquea

MaliwebAfrique
Un double attentat a fait 14 victimes civiles et plus d’une trentaine de blessés dans la nuit de mercredi à jeudi à Waza, dans l’extrême-nord du Cameroun. Le bilan total est de “16 morts (14 civils et les 2 kamikazes), ainsi qu’une trentaine de blessés”, a affirmé un responsable administratif...