La petite foire devenue grande, AKAA, a accueilli pour sa quatrième édition, sur le thème de la ville, un vaste public, mais aussi des collectionneurs et institutions, dénombrant quelques 16 000 visiteurs passés par le Carreau du Temple à Paris entre les 8 et 11 novembre. Pour ceux qui n’ont pu y découvrir les talents nouveaux et confirmés venus du continent africain, telle la star du week-end dernier, la Sud-Africaine Zanehe Muholi, et des diasporas, voici quelques coups de coeur en images auxquels s’ajoutent le jeune Ousmane Niang exposé par la galerie Atiss, Maurice Mbikayi chez Artco, avec ses étonnantes performances, et chez le même galeriste, les travaux de Saïdou Dicko. aux côtés de l’incontournable photographe Gideon Mendel. Mais encore Adrien Bitibaly chez Ycos Project, qui exposait aussi Antoine Tempé ou encore chez Claire Corcia, le camerounais Moustapha Baïdi Oumarou…Un petit tour virtuel sur le site d’Also Known as Africa permettra aux absents de mesurer la variété et la créativité de cette édition et d’identifier les galeries pour suivre ces talents à la trace…

VALÉRIE MARIN LA MESLÉE

Source: lepoint

MaliwebAfriqueCulture
La petite foire devenue grande, AKAA, a accueilli pour sa quatrième édition, sur le thème de la ville, un vaste public, mais aussi des collectionneurs et institutions, dénombrant quelques 16 000 visiteurs passés par le Carreau du Temple à Paris entre les 8 et 11 novembre. Pour ceux qui n’ont pu y découvrir les talents nouveaux et...