Jeannot Ahoussou-Kouadio a officiellement pris fonction en tant que président du Sénat, ce jeudi 12 avril, à Yamoussoukro. A cette occasion, le nouveau président de la deuxième chambre du parlement a évoqué sa collaboration avec le président de l’Assemblée nationale.

 

Jeannot Ahoussou-Kouadio prend ses marques

Le Parlement ivoirien est désormais bicaméral (composé de deux chambres) depuis l’adoption de la Constitution de la 3e République. Ainsi, l’Assemblée nationale dirigée par Guillaume Kigbafori Soro et le Sénat présidé par Jeannot Ahoussou-Kouassi constituent les deux maillons du pouvoir législatif.

Mais étant donné que ce bicamérisme est totalement nouveau dans le paysage institutionnel ivoirien, il convenait de faire la part des choses pour que chacune des deux chambres n’empiète pas sur les compétences l’une de l’autre.

Ainsi, la Constitution prévoit une double représentation du citoyen, celle directe du peuple à l’Assemblée nationale et l’autre indirecte au Sénat par l’intermédiaire des collectivités territoriales et des Ivoiriens établis hors de Côte d’Ivoire.

Cependant, dans l’optique d’éviter le piège de la seconde chambre qui ne parvient pas à convaincre qu’elle remplit une fonction de représentation distincte, ou du moins différenciée, par rapport à celle de la première chambre, qui apparaît par conséquent comme la simple copie de cette dernière, et se trouve structurellement dans l’incapacité de justifier son utilité et donc son existence aux yeux de la nation ivoirienne, le président du Sénat ivoirien a tenu d’ores et déjà à prendre ses marques.

Lors de son allocution, l’ancien ministre ivoirien auprès du Président de la République chargé du Dialogue politique et des Relations avec les institutions a tenu d’emblée à saluer Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale avec qui il partagera dorénavant le pouvoir législatif.

« Je fais une mention spéciale à Monsieur le président de l’Assemblée nationale Guillaume Kigbafori Soro. Monsieur le président de l’Assemblée nationale, votre présence nous réconforte et constitue déjà le gage de la parfaite collaboration que nos deux chambres se doivent d’entretenir. » Il a donc rendu témoignage de la détermination du PAN dans l’accomplissement de ses lourdes charges législatives.

« La pratique du bicamérisme étant tout d’abord le double examen du texte législatif grâce », il espère donc que leur collaboration permettra « le contrôle de l’Exécutif et favorisera l’approfondissement de la démocratie ».

Le nouveau président du Sénat a par ailleurs salué « les honorables députés qui, en notre absence, ont accompli seuls, depuis plus de deux ans, le travail législatif confié au parlement, c’est-à-dire aux deux chambres ».

S’adressant à ses collègues Sénateurs, il ajoute : « Il nous appartient à présent de porter haut les flambeaux afin d’écrire avec générosité, rigueur et compétence l’histoire de notre institution. »

Source: afrique-sur7.fr

MaliwebAfrique
Jeannot Ahoussou-Kouadio a officiellement pris fonction en tant que président du Sénat, ce jeudi 12 avril, à Yamoussoukro. A cette occasion, le nouveau président de la deuxième chambre du parlement a évoqué sa collaboration avec le président de l'Assemblée nationale.   Jeannot Ahoussou-Kouadio prend ses marques Le Parlement ivoirien est désormais bicaméral (composé de deux...