ABIDJAN, 14 septembre (Xinhua) — Au moins six personnes ont été tuées dans une série de fusillades entre une bande armée et des forces de sécurité à Yamoussoukro (centre de Côte d’Ivoire), a appris Xinhua samedi de source sécuritaire.ATTAQUE ARMEE MILICIEN COTE IVOIRE ABENGOUROU GUERRE CIVILELa première fusillade est intervenue après qu’une patrouille de gendarmes eut été attaquée par un groupe armé non identifié, tuant un gendarme sur le champ et faisant trois blessés.Un deuxième gendarme a par la suite succombé à ses blessures à l’hôpital.

La seconde fusillade qui s’est déroulée dans les mêmes circonstances a concerné une patrouille de police qui a été à son tour attaquée, causant la mort d’un policier et blessant trois autres.

Les forces de sécurité ont organisé une opération de ratissage sur le théâtre des attaques où elles ont essuyé des tirs des inconnus armés tapis dans l’ombre, et cette fusillade a fait trois morts parmi les assaillants.

Ces attaques successives des derniers jours contre les forces de sécurité qui ont fait au total six morts ont créé la psychose au sein des populations civiles.

La Côte d’Ivoire sort de manière progressive d’une crise post- électorale aiguë qui a secoué le pays en 2010 et 2011.

La prolifération et la circulation illicite d’armes à la faveur de la crise a favorisé le phénomène des bandes armées qui n’hésitent pas à s’attaquer à des convois officiels, civils et militaires.

Lors d’une rencontre avec des acteurs de l’administration déconcentrée, le président ivoirien Alassane Ouattara avait annoncé une “guerre sans pitié” contre les bandes armées incontrôlées qui sévissent et qui sèment l’inquiétude chez les habitants.

French.news.cn   2013-09-14 19:38:22

Source: Xinhua

MaliwebAfrique
ABIDJAN, 14 septembre (Xinhua) -- Au moins six personnes ont été tuées dans une série de fusillades entre une bande armée et des forces de sécurité à Yamoussoukro (centre de Côte d'Ivoire), a appris Xinhua samedi de source sécuritaire.La première fusillade est intervenue après qu'une patrouille de gendarmes eut...