Le gouvernement ivoirien ordonne la cessation immédiate des activités d’entreprises de placements illégaux d’argent, des sociétés dites d’agro business et de nouveaux acteurs identifiés sous la forme de marketing de réseau.

 

A cet effet, la fermeture immédiate des sites internet de ces maisons et la suspension de leur accès aux populations sont exigées. Ces sociétés, qui promettent des retours d’investissement allant de 300 à 1000% de la valeur placée, sont enjointes de procéder à la restitution intégrale du capital des souscripteurs.

Ces pratiques commerciales sont assimilables à des arnaques, a insisté le porte-parole du gouvernement, le ministre Sidi Touré, à l’issue du Conseil des ministres, mercredi, au Palais des pas perdus de la Présidence de la République.

Pour le gouvernement, il s’agit de pallier aux risques réels qui représentent ces  activités de placement financier, dans le but de protéger l’épargne des populations. ” Le Conseil des ministres invite les populations à éviter tous ces placements de leur épargne dans ces types d’activités”, a soutenu M. Touré.

Sont concernées par ces décisions, les structures,  qui proposent des souscriptions financiers en ligne assorties de promesses d’importants retours sur investissements par le biais de site internet,. Et ce, en dépit des mesures arrêtées précédemment par le gouvernement en 2016. Ces sites n’ont malheureusement pas de  localisation géographique connue, a déploré le ministre de la Communication et des Médias.

Ces entreprises, entre autres, Crowd 1, Qnet, les tontines numériques, ont été identifiés par un comité de veille mis en place en 2018, face à la recrudescence de ces activités illégales de placement d’argent en Côte d’Ivoire.

A ce jour, ce sont  environ 30 000 personnes sur le territoire, qui ont souscrits au service de ces sociétés pour un montant évalué à 111 milliards Francs CFA.

yeclo.com

MaliwebAfrique
Le gouvernement ivoirien ordonne la cessation immédiate des activités d’entreprises de placements illégaux d’argent, des sociétés dites d’agro business et de nouveaux acteurs identifiés sous la forme de marketing de réseau.   A cet effet, la fermeture immédiate des sites internet de ces maisons et la suspension de leur accès aux...