Louise Makosso, alias Lolo Beauté, une esthéticienne, qui vend des produits à travers des vidéos sur les réseaux sociaux, est recherchée par la police judiciaire pour propos indécents dans ses vidéos, a annoncé le mercredi 4 septembre 2019 le procureur de la République Adou Richard.

Le magistrat a aussi annoncé l’ouverture de la traque contre les auteurs d’infractions à la loi pénale dans leurs publications incendiaires, a fait savoir qu’il est reproché à Lolo Beauté ses propos obscènes sur les réseaux sociaux.

« Le procureur de la République tient à indiquer que la commission des nombreuses infractions à la loi pénale à travers les publications incendiaires et les incitations à le faire, ne peuvent rester impunies. Aussi était-il important pour le parquet, après la phase de sensibilisation, de rencontrer les administrateurs de forums en vue de passer le message de la fermeté extrême avec laquelle ces infractions seront réprimées afin de rendre internet juridiquement viable », a précisé le procureur Adou Richard après une rencontre avec les administrateurs de forums Facebook.

Dans une de ses dernières vidéos de 33 minutes qui cumulait 1.760 partages et 280.854 vues publiée en juillet, Lolo Beauté a traité les « ivoiriens » vivant en France de « sales », de « prostituées ». Ce qui n’a pas laissé les ivoiriens indifférents.

Lolo Beauté, suivie par environ 260 000 internautes, est connue pour ses propos crus et indécents sur la toile. Son frère Camille Makosso (qui se fait appeler général Révérend Camille Makosso) est aussi connu à travers des vidéos sur des thèmes différents.

 

Source: afrikmag

MaliwebAfriqueFaits divers
Louise Makosso, alias Lolo Beauté, une esthéticienne, qui vend des produits à travers des vidéos sur les réseaux sociaux, est recherchée par la police judiciaire pour propos indécents dans ses vidéos, a annoncé le mercredi 4 septembre 2019 le procureur de la République Adou Richard. Le magistrat a aussi annoncé...