Côte d’Ivoire: report du procès dit «des militaires»

28/01/2014 07:20

militaire force republicaine cote ivoire FRCI  ville Duékoué

En Côte d’Ivoire, le procès dit « des militaires », qui devait commencer le lundi 27 janvier, a été reporté d’une semaine sur demande du parquet militaire. Ce procès a été délocalisé à la cour d’appel du tribunal civil d’Abidjan, car parmi les 10 personnes présentes dans le box figure un « général ». Et lorsqu’un général est impliqué dans une procédure criminelle, l’audience doit être présidée par le premier président de la cour d’appel ou un magistrat hors hiérarchie.

Les dix officiers et sous-officiers de police se sont présentés devant le tribunal militaire sans menottes aux poignets. Trois d’entre eux sont d’ailleurs en liberté provisoire et un autre est en activité. Il n’a jamais été arrêté et comparaît dans son uniforme. Toutes les charges les plus graves qui pesaient contre les 10 accusés ont été abandonnées lors de l’instruction.

« Violation des consignes »

Ils étaient au départ poursuivis notamment pour assassinat, viols, achat et possession illicite d’armes, vols et violations des consignes pendant la crise postélectorale. Finalement, il n’y a que la « violation des consignes » qui a été retenue. Un chef d’accusation pour lequel ils risquent une peine maximale de deux ans. Or, les six détenus à la maison d’arrêt militaire d’Abidjan sont derrière les barreaux depuis plus longtemps.

Refus de mise en liberté

Le parquet militaire n’était manifestement pas prêt ce lundi matin. Il a dit à la cour souhaiter la présence de deux de ses témoins clé avant le début des audiences. Les avocats de la défense eux voulaient commencer, mais en prévision du report du procès, ils ont demandé la mise en liberté provisoire immédiate des six accusés encore en détention.

Après une courte suspension de séance, la décision du tribunal est tombée : reprise de l’audience lundi prochain et refus de mise en liberté provisoire.

Comments are closed

Other News

  • Afrique

    Facebook s’implante en Afrique et ouvre un bureau à Johannesburg

    Le réseau social américain “Facebook” va ouvrir un bureau à Johannesburg en Afrique du Sud, son premier sur le Continent.    Signe de l’attrait économique de l’Afrique pour le réseau social américainFacebook, le groupe qui figure dans le top 10 des entreprises des Etats-Unis à la bourse de Wall Street, a annoncé lundi l’ouverture d’un bureau à Johannesburg, la capitale économique sud-africaine, dans un communiqué. Le géant américain a un but précis. Il s’agit d’aller à la conquête du marché […]

    Read more →
  • Afrique

    Femmes violées et brûlées vives : la violence atteint son paroxisme au Soudan du Sud

    Au Soudan du Sud, les violences faites aux femmes inquiètent l’ONU, qui vient de publier un rapport dans lequel, elle accuse les militaires de s’être livrés au viol après avoir attaqué et incendiés des villages. Jamais la brutalité et la bestialité n’ont atteint un niveau aussi grave au Soudan du Sud en proie, à un conflit fratricide désastreux depuis 2013. Dans un rapport produit par les enquêteurs de l’ONU, ces derniers accusent les troupes gouvernementales sud-soudanaises de s’être livrées à […]

    Read more →
  • International

    INDONÉSIE: UN AVION MILITAIRE S’ÉCRASE AVEC 113 PERSONNES À BORD

    Un avion de transport militaire indonésien transportant 113 personnes s’est écrasé mardi sur un hôtel et des habitations à Medan, dans le nord de l’île de Sumatra. Cet accident a été annoncé par un porte-parole de l’armée de l’air. « Selon nos informations, il y avait 113 personnes à bord, dont 12 membres d’équipage », a dit Dwi Badarmanto. Au moins 49 corps ont pour l’instant été extraits du site où l’appareil, un Hercules C-130, s’est écrasé, selon la télévision. « L’avion est […]

    Read more →
  • Afrique

    Attentat en Tunisie : “Il n’y a pas de raison de paniquer”, selon Essebsi

    Beji Caïd Essebssi est revenu ce mardi au micro d’Europe 1 sur l’attentat terroriste qui a eu lieu vendredi dernier à Sousse. Le président tunisien se dit “surpris” mais il n’y a pas de raison de paniquer.   Trois jours après la tuerie sanglante de Sousse, le président tunisien Béji Caïd Essebsi s’est exprimé ce mardi matin au micro d’Europe 1, en direct de la résidence du président. Evoquant le drame, où un jeune étudiant de 23 ans a tué […]

    Read more →
  • Afrique

    Egypte : Le procureur général dans un attentat terroriste

    Le procureur général d’Egypte, Hicham Bakarat, a été tué lundi au Caire dans un attentat à la voiture piégée, un incident tragique qui intervient après l’appel du groupe djihadiste Etat Islamique (EI) à s’attaquer aux magistrats du pays des pharaons. L’attaque terroriste qui visait le convoi de ce haut magistrat égyptien a eu lieu devant une académie militaire située dans le quartier de Héliopolis, au nord du Caire. Hicham Barakat a succombé à ses blessures peu de temps après avoir […]

    Read more →
  • Afrique

    Le procès d’Habré est «historique» selon les avocats des victimes

    Lundi 29 juin, dans l’après-midi, une réunion des Chambres africaines extraordinaires, qui jugeront Hissène Habré à partir du 20 juillet, s’est tenue à huis clos. Une réunion pour l’organisation pratique du procès à laquelle n’ont pas pris part les avocats d’Hissène Habré, qui ne reconnait pas la légitimité du tribunal. Dans la matinée les avocats des victimes ont tenu une conférence de presse pour souligner les enjeux de ce procès. « Les victimes souhaitent regarder Hissène Habré les yeux dans les […]

    Read more →
  • Crise malienne

    Révélations sur l’attaque de Fakola : Les autorités étaient informées depuis plus de 20 jours

    Des preuves irréfutables montrent que l’attaque par les jihadistes dimanche 28 juin du village de Fakola dans le cercle de Kolondiéba est de l’inertie des autorités face aux alertes de la population sur la présence des groupes armés dans la forêt de Sama. Les révélations d’un villageois. Lundi 29 juin, un habitant du village de Fakola nous a contactés. Il a bien voulu s’entretenir avec nous sous le sceau de l’anonymat. Selon ses témoignages, un front jihadiste semble se développer […]

    Read more →
  • Société

    Litige foncier à Korofina-sud : Quand un élu s’acharne sur la population

    La mairie de la Commune I, à travers le conseiller Badara Alou Sidibé veut, dit-on, soulager Abdoulaye Moussa Sangaré de son patrimoine privé à Korofina-Sud, secteur Babouyabougou. Malgré les décisions du ministère de l’Administration territoriale et le gouvernorat de Bamako qui datent de 2010, le conseiller municipal continue d’attribuer l’appartenance de la parcelle n°AX7 de M. Sangaré à Mme Coulibaly Kadiatou Touré, vendeuse de sable. Celui-ci ne l’entend pas de cette oreille et invite les autorités au respect des textes […]

    Read more →
facebook top comment likes boost