En Côte d’Ivoire, à Abidjan, le procureur a signé l’ordre de mise en liberté de Simone Gbagbo. L’ancienne première dame, amnistiée par le président Ouattara, il y a 2 jours, comme 800 autres personnes était incarcérée depuis 7 ans. Elle avait été condamnée en 2015 à 20 ans de prison pour atteinte à la sûreté de l’Etat pour son rôle dans la crise postélectorale de 2010- 2011.

Simone Gbagbo est rentrée chez elle, ce mercredi 8 août, en tout début d’après-midi, à sa résidence familiale de Riviera 2. Une arrivée triomphale effectuée à la sortie du 4×4 qui la transportait. Elle est arrivée souriante et était entourée d’une nuée de photographes.

Une foule très nombreuse de partisans était présente, une haie d’honneur lui était dressée. Elle est apparue vêtue d’une robe violette, le bras en l’air bien sûr. Elle est arrivée avec son beau-fils, Michel Gbagbo. Des affiches à son effigie l’ont accueillie.

Je voudrais vous dire merci d’être venus…
Simone Gbagbo

Plus revenue depuis 2011

Il était même difficile de l’apercevoir tellement il y avait de monde autour d’elle. Une espèce d’hystérie heureuse et joyeuse régnait devant son domicile. Tout le monde semblait extrêmement heureux. Simone Gbagbo était vraiment escortée, quasiment soulevée par les hommes des forces de l’ordre qui l’accompagnaient. L’ambiance était incroyable. Elle n’avait plus revu sa villa à Cocody Riviera depuis 2011, date de son arrestation.

Après avoir brièvement saluée la foule, elle s’est immédiatement isolée à l’intérieur de sa maison pour une réunion avec sa garde rapprochée. Elle devrait s’exprimer bientôt devant la presse et ses soutiens.

RFI

MaliwebAfrique
En Côte d’Ivoire, à Abidjan, le procureur a signé l'ordre de mise en liberté de Simone Gbagbo. L'ancienne première dame, amnistiée par le président Ouattara, il y a 2 jours, comme 800 autres personnes était incarcérée depuis 7 ans. Elle avait été condamnée en 2015 à 20 ans de...