Le Président de la République du Burkina Faso Roch Marc Kaboré a été déposé par l’armée ce lundi 24 janvier 2022.  De grandes interrogations persistent sur ce coup d’Etat militaire au pays des hommes intègres.

La situation était très confuse depuis le dimanche 23 janvier dans la capitale Burkinabé. Dans certaines casernes de la capitale Ouagadougou et dans quelques régions, des tirs d’armes ont été entendus par des mutins. L’on croyait déjà à un coup d’Etat contre le régime de Roch Kaboré. Les informations se contredisaient sur la situation dans le pays. Certains évoquaient de coup d’Etat  et d’autres de simples revendications de l’armée.

Il a fallu attendre ce lundi 24 janvier, un peu tard dans l’après-midi pour voir clair dans la situation. C’est donc après deux longues journées et une longue nuit que le coup d’Etat a été confirmé à la télévision nationale par des officiers de l’armée.  Selon plusieurs sources, ce sont les négociations pour la démission du Président Kaboré qui auraient pris du temps. Le désormais ex Président n’avait pas en effet accepté de signer la lettre de démission forcée.

Apres de multiples annonces, c’est aux environs de 17 heures qu’une dizaine des militaires se sont présentés à la RTB (Télévision nationale burkinabé) pour lire le communiqué qui annonce la démission du président Kaboré. Dans ce communiqué N° 001, les militaires du désormais MPSR (mouvement patriotique pour la (…)

DEMBA KONTE

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebAfrique
Le Président de la République du Burkina Faso Roch Marc Kaboré a été déposé par l’armée ce lundi 24 janvier 2022.  De grandes interrogations persistent sur ce coup d’Etat militaire au pays des hommes intègres. La situation était très confuse depuis le dimanche 23 janvier dans la capitale Burkinabé. Dans...