Au Burkina Faso, des organisations de la société civile manifestent contre la liberté provisoire accordée à Djibril Bassolé, ancien ministre des Affaires étrangères de Blaise Compaoré.

djibrill bassole ministre Etat  Affaires etrangeres  Cooperation

Ce dernier a été libéré pour raisons de santé, selon le porte parole du Balai Citoyen, Me Guy Hervé Kam.

Les membres de ces associations étaient mercredi au tribunal militaire pour le faire savoir aux juges de la Chambre d’accusation qui ont accordé la liberté provisoire mardi soir à M. Bassolé.

Détenu pour “trahison” à la maison d’arrêt et de correction des armées dans la cadre du putsch de septembre 2015, Bassolé n’est pas encore sorti de prison, selon les sources judiciaires.

En juin, un groupe de travail des Nations unies avaient demandé sa libération à l’état Burkinabè.

Des manifestations ont été organisées dans plusieurs ville du pays depuis fin septembre pour réclamer aussi sa libération.

Par bbc.com/afrique

MaliwebAfrique
Au Burkina Faso, des organisations de la société civile manifestent contre la liberté provisoire accordée à Djibril Bassolé, ancien ministre des Affaires étrangères de Blaise Compaoré. Ce dernier a été libéré pour raisons de santé, selon le porte parole du Balai Citoyen, Me Guy Hervé Kam. Les membres de ces associations...