La cérémonie de passation de la présidence de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) au titre de l’année 2021 entre la Guinée Equatoriale et le Mali a eu lieu ce jeudi, 11 février 2021 au Centre International de Conférence de Bamako.

 

Elle était placée sous la présidence de Moctar Ouane, Premier ministre en présence de Darankoum Sibidi Emmanuel, secrétaire permanent  de l’OHADA, le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mohamed Sidda Dicko et les partenaires.

Selon le secrétaire permanent, le Mali préside pour l’année 2021 aux destinées de notre commune organisation. ‘’Cette présidence suscite une note d’espoir quant à l’aboutissement prochain de bien de nouveaux chantiers. Le Mali, faut-il le rappeler, est un État membre fondateur qui a joué et continue de jouer un rôle important au sein de l’espace OHADA. Un rappel aussi bien historique que contemporain permet de mettre en exergue mon propos. Je voudrais indiquer ici qu’en 2005, précisément du 06 au 07 octobre 2005 à l’hôtel de l’Amitié de Bamako, sous la présidence du Président de la République de l’époque, Feu Amadou Toumani Touré, de grandes décisions marquant durablement la vie de l’OHADA avaient été prises’’, rappelle le secrétaire permanent.

Le Mali a également constamment doté notre commune Organisation,  selon Darankoum Sibidi Emmanuel, de ressources humaines de grande qualité, de cadres dévoués et laborieux.

‘’Nous vous avons transmis officiellement au nom des Organes et des Institutions de l’OHADA, les attributs de la présidence de l’OHADA, que votre pays assume pour l’année 2021 à savoir : l’étendard OHADA à l’attention de Son Excellence Monsieur le Président de la Transition du Mali, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement des 17 Etats de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), le drapelet, le maillet, et son accessoire, l’impérium de votre présidence durant cette année’’, ajouté Darankoum Sibidi Emmanuel.

Pour le ministre de la Justice, après avoir réussi le drapelet, le maillet et son accessoire, le Mali débute donc son mandat, sur fond d’expérience qu’il mettra au service de l’Organisation pour atteindre les objectifs qu’elle se fixera au titre de l’année 2021.

‘’Le Mali a parfaitement conscience de l’importance et de la délicatesse de la mission. Il sait pouvoir compter, dans l’accomplissement de cette lourde et exaltante mission, sur l’appui de l’ensemble des 17 Etats membres de l’OHADA et particulièrement l’assistance assidue du Conseil des ministres et l’accompagnement de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement’’, explique le président du Conseil des ministres.

Bréhima DIALLO

Source22 Septembre

MaliwebAfriquePolitique
La cérémonie de passation de la présidence de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) au titre de l’année 2021 entre la Guinée Equatoriale et le Mali a eu lieu ce jeudi, 11 février 2021 au Centre International de Conférence de Bamako.   Elle était placée sous la...