Plus de deux millions de Libériens étaient aux urnes appelés mardi 10 octobre pour élire leurs parlementaires mais surtout choisir qui succédera à la présidente Ellen Johnson Sirleaf. Vingt candidats sont en lice, dans un scrutin très ouvert qui pourrait constituer la première transition démocratique dans ce pays.

depouillement bulletin vote Elections urne

Le vote s’est déroulé dans le calme et a fortement mobilisé les électeurs, à en croire le président de la commission électorale qui a estimé que la participation avait été « très forte », sans toutefois donner de chiffre.

Signe de cette affluence : plusieurs bureaux ont dû rester ouverts plus tard que prévu pour permettre aux électeurs arrivés avant l’heure officielle de clôture de mettre leur bulletin dans l’urne.

Beaucoup d’engouement donc, pour une présidentielle ouverte : aucun des 20 candidats ne devrait l’emporter au premier tour, selon les analystes, qui voient comme affiche la plus probable d’un second tour un duel entre le vice-président sortant Joseph Boakai et  Georges Weah, la star du foot devenue sénateur.

D’où l’importance de savoir qui arrivera en 3ème place et pourra faire pencher la balance : ce pourrait être l’homme d’affaires et ancien dirigeant de Coca-Cola Afrique Alexander Cummings.

Les défis qui attendent le futur président sont nombreux : redresser l’économie, dévastée par l’épidémie d’Ebola en 2014-2016 et tourner définitivement la page de la guerre civile.

Un drame qui n’appartient pas totalement au passé, comme en témoigne la présence parmi les candidats de Prince Johnson. Aujourd’hui sénateur, l’ex-chef de guerre est resté tristement célèbre notamment pour une vidéo dans laquelle il buvait une bière tandis que ses hommes torturaient à mort le président Samuel Doe en 1990.

Les premiers résultats pourraient être donnés dès ce mercredi soir. En cas de second tour, il se tiendra le 7 novembre. Les législatives elles ne comptent qu’un seul tour.

 

RFI

MaliwebAfrique
Plus de deux millions de Libériens étaient aux urnes appelés mardi 10 octobre pour élire leurs parlementaires mais surtout choisir qui succédera à la présidente Ellen Johnson Sirleaf. Vingt candidats sont en lice, dans un scrutin très ouvert qui pourrait constituer la première transition démocratique dans ce pays. Le vote...