C’est une information qui provient d’un livre qui va paraitre le 7 avril. Emmanuel Macron dit avoir exprimé sa déception face au revirement d’Alassane Ouattara sur la présidentielle d’octobre 2020. Le chef de l’Etat ivoirien appréciera, lui qui a été reçu à diner par Macron en mars 2021.


Emmanuel Macron a confié aux journalistes Antoine Glaser et Pascal Airault, qu’il n’a pas apprécié la décision d’Alassane Ouattara de briguer un troisième mandat. Un troisième mandat dont la contestation a occasionné près de 100 morts en 2020.

« Ca a été une déception ! Je lui ai dit. En même temps, quand je regarde les choses avec recul : on a travaillé pendant deux ans pour qu’il y ait une alternance. Je ne lui enlève pas le discours très fort qu’il a fait en mars 2020 (…) Je l’ai tout de suite félicité. C’était unique » , rapporte les journalistes.

Macron, déçu de la situation en 2020, aurait indiqué cependant qu’il ne peut pas « occulter que, factuellement, un événement majeur est survenu », le décès d’Amadou Gon Coulibaly, notamment.

Mais Macron dit avoir insisté sur le fait que ce changement de posture de Ouattara était antidémocratique. « Comme je lui ai dit, la stabilité de son parti est moins importante que l’alternance démocratique dans son pays. Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise, je ne peux pas me substituer à lui. Je lui ai demandé des gestes d’ouverture. D’abord c’est à lui –un grand dirigeant souverain– d’agir« .

 

Source: afrikmag

MaliwebAfrique
C’est une information qui provient d’un livre qui va paraitre le 7 avril. Emmanuel Macron dit avoir exprimé sa déception face au revirement d’Alassane Ouattara sur la présidentielle d’octobre 2020. Le chef de l’Etat ivoirien appréciera, lui qui a été reçu à diner par Macron en mars 2021. Emmanuel Macron...