Le 25 septembre 2022, Mali Koura Web TV a partagé sur sa page Facebook une vidéo dans laquelle l’on aperçoit le président nigérien Mohamed Bazoum, assistant aux assises de Mopti en 1991. Cette présence est interprétée comme étant la preuve qu’il faisait partie de la délégation des mouvements rebelles du nord. Ce qui est faux et voici pourquoi.

Que dit la vidéo ?

La vidéo d’une durée de 3 mn 15 s retrace l’un des premiers contacts entre les autorités de la transition malienne conduites par Amadou Toumani Touré et les représentants de la Coordination des mouvements de l’Azawad, appelée à l’époque Mouvements et fronts unifiés de l’Azawad. La rencontre qui s’était tenu à Mopti en décembre 1991 avait permis aux différentes parties de s’asseoir autour d’une même table pour explorer des pistes pour un retour de la paix.

Pourquoi c’est viral ?

Sur Facebook, la vidéo a suscité 7409 likes, 778 commentaires et 6890 partages. Elle fait suite aux déclarations du Premier ministre malien à la tribune de la 77e assemblée générale de l’ONU. Abdoulaye Maiga y avait traité Mohamed Bazoum, chef de l’Etat nigérien, « d’étranger qui se réclame du Niger ».

• Cette vidéo publiée par Mali Koura TV, se voulait une preuve des propos tenus par le Premier ministre malien.

• Le média titre d’ailleurs « un ancien rebelle du Mali devenu président du Niger ».

Capture d’écran du message sur Twitter

Une vidéo sortie de son contexte

Dans le commentaire fait par Mali Koura TV pour annoncer la vidéo, tout porte à croire qu’il n’y avait aux assises de Mopti que les autorités de la transition et la coordination des mouvements de l’Azawad. Mais en réalité, le Burkina Faso et le Niger étaient également présents à la rencontre.

• C’est d’ailleurs en sa qualité de secrétaire d’Etat aux affaires étrangères du Niger à l’époque que Mohamed Bazoum représentait son pays. Dans la vidéo, il est assis aux côtés d’un militaire nigérien… et pas d’un rebelle de l’Azawad.

• La vidéo avait été publiée en juin 2022 par Nouhoum Togo, un opposant au régime d’Ibrahim Boubacar Keita et proche d’Amadou Toumani Touré. Contacté par Maliweb.net, Nouhoum Togo a affirmé avoir publié cette vidéo dans le but de rappeler ce qu’Amadou Toumani Touré avait fait pour stabiliser le Mali.

• Bien avant cela, le 29 septembre 2021, “Waz le vrai” faisait savoir sur Twitter qu’au moment des assises de Mopti, Mohamed Bazoum était celui qui avait conduit la délégation nigérienne pour assister à la signature du protocole de paix.

Conclusion : Mohamed Bazoum n’a pas pris part aux assises de Mopti en 1991 en tant que membre de la Coordination des mouvements de l’Azawad mais en sa qualité de secrétaire d’Etat aux affaires étrangères du Niger, poste qu’il a occupé de 1991 à 1993.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net