L’assemblée a adopté ce mardi 5 février 2019 en première lecture, par 387 voix contre 92, la loi dite ‘’anticasseurs’’, au sein de la majorité. 50 députés se sont abstenus.

La République en marche n’avait jamais vu un tel nombre d’abstentions dans ses rangs. Cette abstention est un record des députés de la République en Marche à l’Assemblée. À titre de comparaison, ils n’avaient été que 14 à s’abstenir et un seul à voter contre lors de l’examen de la loi asile-immigration en avril dernier. Ce qui rassure Gilles Le Gendre, chef de file des députés LREM cette fois-ci, aucune voix contre au sein du parti présidentiel « l’abstention traduit véritablement un certain nombre d’hésitations respectables. Mais ce qui compte pour moi, c’est qu’il n’y a eu aucun vote contre et que le texte est aujourd’hui voté. »

Ce  vote fera date, car l’aile gauche du parti présidentiel s’est fait entendre, et ce groupe des 50 espère bien peser lors du retour du texte à l’Assemblée après son passage au Sénat où la droite devrait encore le durcir.

Le gouvernement français souhaite une adoption définitive, rapide dans le contexte des manifestations récurrentes des Gilets jaunes. Ce texte contient des dispositions : fouilles sur les lieux de manifestation, interdiction administrative de manifester, ficher les personnes interdites de manifester, dissimuler son visage pour manifester est un délit et le Principe du «casseur-payeur ».

Source: Le Pays

MaliwebAfrique
L’assemblée a adopté ce mardi 5 février 2019 en première lecture, par 387 voix contre 92, la loi dite ‘’anticasseurs’’, au sein de la majorité. 50 députés se sont abstenus. La République en marche n’avait jamais vu un tel nombre d’abstentions dans ses rangs. Cette abstention est un record des députés de la...