Le Conseil des ministres français a adopté en sa session du mercredi 20 mai 2020, le Projet de loi autorisant l’approbation de l’accord de coopération entre le gouvernement de la République française et ceux des Etats membres de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa). Le journal de l’économie malienne (Lejecom) refait ainsi un passage de l’historique de cet accord signé le 21 décembre 2019.

 

Au cours de l’année 2019, les autorités de l’Umoa ont fait part de leur souhait de voir évoluer le fonctionnement de leur coopération monétaire avec la France. L’objectif était de parvenir à une réforme participant à la modernisation de l’Umoa, mais aussi facilitant son extension progressive aux sept autres pays de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Les développements intervenus au sein de la Cedeao montrent en effet une volonté politique de poursuivre le processus de création d’une monnaie unique au sein de la sous-région, officiellement lancé en 1983, en se fixant un objectif de mise en œuvre en 2020.

Les discussions entre la France et ses partenaires africains de l’Umoa ont abouti alors à une proposition commune de réforme des instances et du fonctionnement de la coopération avec la France suivant quatre axes : le changement de nom de la devise, les autorités de l’Umoa indiquant leur souhait de passer du « franc Cfa » (XOF) à l’« Eco»; la suppression de l’obligation de centralisation des réserves de change sur le compte d’opérations au Trésor français; le retrait de la France des instances de gouvernance de la Zone et la mise en place concomitante de mécanismes ad hoc de dialogue et de suivi des risques (notamment reporting, échanges et rencontres techniques).

La signature, le 21 décembre 2019 de l’accord de coopération entre les gouvernements des États membres de l’Umoa et celui de la République française, dont la ratification est soumise à l’autorisation du Parlement, est la concrétisation de cette proposition. Cet accord viendra remplacer alors celui existant de 1973. Il sera complété courant 2020 par une convention de garantie, texte technique d’application, qui sera conclue avec la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao).

Bassirou MBAYE

LEJECOM

MaliwebAfrique
Le Conseil des ministres français a adopté en sa session du mercredi 20 mai 2020, le Projet de loi autorisant l’approbation de l’accord de coopération entre le gouvernement de la République française et ceux des Etats membres de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa). Le journal de l’économie malienne (Lejecom) refait...