Après les rencontres des chefs d’État du G5 Sahel à Niamey et à Pau en France, les chefs d’État Major des armées sont réunis à Ouagadougou ce vendredi 24 janvier 2020.

Les forces opérationnelles vont travailler à intégrer les décisions prises lors de ces rencontres. Elles vont modifier leur concept d’opération.

Par exemple, avant chaque bataillon ne pouvait manœuvrer que sur son territoire.

Désormais tout l’espace du G5 sahel doit être une zone d’opération.

Une troupe doit pouvoir quitter son territoire pour aller dans un autre territoire. Il faut d’abord modifier les textes en la matière et c’est ce à quoi vont s’atteler les chefs d’État Major des armées du G5 Sahel pendant deux jours.

Sourcelefaso.net

MaliwebAfrique
Après les rencontres des chefs d’État du G5 Sahel à Niamey et à Pau en France, les chefs d’État Major des armées sont réunis à Ouagadougou ce vendredi 24 janvier 2020. Les forces opérationnelles vont travailler à intégrer les décisions prises lors de ces rencontres. Elles vont modifier leur concept...