Les gambiens étaient appelaient ce samedi aux urnes pour élire leur futur dirigeant. Au total, six candidats sont en lice dont deux poids lourds, notamment le président sortant, Adama Barrow et son ancien mentor Ousainou Darboe. En Gambie, l’élection présidentielle est d’un seul tour.

Au lendemain de l’élection le décompte donne un net avantage au président sortant, Adama Barrow. « Seuls les résultats d’une quinzaine des 53 circonscriptions, publiés sur les comptes de la radio-télévision nationale, ont été communiqués depuis la fermeture des bureaux samedi 4 décembre à 17h (locales et GMT), plaçant Adama Barrow en tête », indique Le Magazine Jeune Afrique.

Selon le Magazine, un officiel de la commission électorale devant laquelle les médias ont installé leurs caméras a indiqué à l’AFP sous le couvert de l’anonymat « que les résultats des circonscriptions seraient annoncés une par une, sans que la commission ne se prononce sur un vainqueur auparavant. Il escomptait que le processus serait achevé dimanche. Seul le président de la commission est habilité à annoncer les résultats », a-t-il insisté.

Le pays compte environ un million d’élection, sur une population de deux millions. Ils étaient appelés à choisir entre six candidats dont l’actuel dirigeant Adama Barrow, leur futur président qui dirigera la destinée du pays pendant les cinq prochaines années. En effet, l’élection s’est joué entre le président sortant et son ancien mentor néanmoins l’opposant historique du pays, Ousainou Darboe

Inconnu du grand public, Adama Barrow, ancien promoteur immobilier aujourd’hui âgé de 56 ans, accédait pour la première fois au pouvoir en 2017. Il avait à l’époque, le puissant président de la Gambie, Yahya Jammeh, qui détenait le pouvoir d’une main de fer pendant vingt-deux ans. Par ailleurs, après son élection en 2017, Adama Barrow avait annoncé qu’il ne resterait au pouvoir pendant trois ans pouvoir. En effet, le président sortant est revenu sur sa promesse initiale de ne rester que trois ans au pouvoir. Il a aussi atténué ses engagements passés à faire rendre des comptes aux responsables des crimes des années de son prédécesseur Yehya Jammeh.

A noter qu’outre le président sortant Adama Barrow sous les couleurs du National People’s Party (NPP) et l’éternel second Ousainou Darboe pour l’UDP (Parti démocratique unifié) néanmoins l’opposant historique de Yahya Jammeh, quatre candidatures ont été validées par la Commission électorale. Il s’agit notamment de Mama Kandeh du Congrès démocratique de la Gambie, Halifa Sallah de l’Organisation démocratique du peuple pour l’indépendance et le socialisme (PDOIS), ainsi que les indépendants Essa Mbaye Faal et Abdoulie Ebrima Jammeh.

Ibrahim Djitteye

Source: LE PAYS

MaliwebAfrique
Les gambiens étaient appelaient ce samedi aux urnes pour élire leur futur dirigeant. Au total, six candidats sont en lice dont deux poids lourds, notamment le président sortant, Adama Barrow et son ancien mentor Ousainou Darboe. En Gambie, l’élection présidentielle est d’un seul tour. Au lendemain de l’élection le décompte donne...