(Agence Ecofin) – Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé lundi 23 mars 2020, un accord portant sur un programme économique et financier triennal appuyé par une Facilité élargie de crédit (FEC) avec la Gambie. Conclu pour une durée précise de trente-neuf (39) mois, cet accord permettra des décaissements d’un montant total de 35 millions de droits de tirage spéciaux (DTS), soit environ 47,1 millions $ en faveur de la Gambie ; correspondant à 56,3% du quota du pays dans le Fonds.

La décision du conseil d’administration du FMI permet un décaissement immédiat de 5 millions de DTS, soit environ 6,7 millions $. Les décaissements du montant restant seront échelonnés sur la durée du programme, sous réserve de six examens semestriels.

Axé sur l’avancement des réformes dans le cadre de la mobilisation des recettes, la gestion des finances publiques et la gouvernance économique pour soutenir une croissance inclusive, le programme contribuera à ancrer la stabilité macroéconomique de la Gambie et à répondre aux besoins de la balance des paiements, notamment pour faire face à l’impact de la pandémie de covid-19.

Selon le FMI, « le programme de politiques économiques et de réformes mis en œuvre par la Gambie dans le cadre de deux programmes de référence semestriels consécutifs couvrant la période 2017-2018 et 2019 a contribué à consolider la stabilité macroéconomique, assurer la viabilité de la dette publique, améliorer la mobilisation des recettes intérieures et renforcer la gestion des finances publiques ».

La croissance du PIB réel de la Gambie a ainsi atteint 6% en 2019, malgré des précipitations irrégulières entraînant une baisse de 10% de la production agricole. Par contre, le regain de confiance dans l’économie gambienne a contribué à soutenir une consommation et des investissements du secteur privé solides au terme d’une saison touristique record, malgré la faillite de Thomas Cook (Royaume-Uni), ancien partenaire commercial majeur du tourisme gambien. Tout comme le renforcement de la balance des paiements a aidé à reconstituer les tampons extérieurs de la Gambie et la liquidité bancaire, contribuant à la croissance du crédit.

Pour 2020, les projections de croissance du FMI en ce qui concerne la Gambie s’élèvent à 6,3% du PIB. La dette publique devrait légèrement baisser à 77,9% du PIB contre 83,8% en 2019 après avoir atteint le pic de 86,6 % du PIB en 2018. 

Borgia Kobri

MaliwebAfriqueEconomie
(Agence Ecofin) - Le conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé lundi 23 mars 2020, un accord portant sur un programme économique et financier triennal appuyé par une Facilité élargie de crédit (FEC) avec la Gambie. Conclu pour une durée précise de trente-neuf (39) mois, cet accord...