Le Ghana a finalement légalisé l’usage de la marijuana, appelée localement «weed». Cependant, la légalisation est uniquement à des fins sanitaires et industrielles. Cela survient après que de nombreuses personnes importantes du pays ont appelé le gouvernement à légaliser cette drogue.

Cela signifie également que le Ghana a maintenant rejoint d’autres pays africains dans l’espoir de tirer des avantages économiques et sanitaires majeurs de la substance.

Le projet de loi sur la légalisation a été adopté vendredi dernier au Parlement, car il confère désormais à l’Office National de Contrôle des Stupéfiants (NACOB) des pouvoirs renforcés pour superviser l’utilisation industrielle de certaines substances stupéfiantes.

La Commission aura également pour mandat de contrôler et d’éliminer le trafic de stupéfiants interdits afin d’assurer la sécurité publique. Les nouvelles lois permettront à la marijuana d’être utilisée pour fabriquer des médicaments et des fibres de chanvre.

Les fibres de chanvre sont utilisées pour fabriquer des vêtements, des biocarburants, du papier et d’autres produits.

Afrikmag

MaliwebAfrique
Le Ghana a finalement légalisé l’usage de la marijuana, appelée localement «weed». Cependant, la légalisation est uniquement à des fins sanitaires et industrielles. Cela survient après que de nombreuses personnes importantes du pays ont appelé le gouvernement à légaliser cette drogue. Cela signifie également que le Ghana a maintenant rejoint...