L’armée tchadienne a été attaquée pour une troisième fois par les islamistes de Boko Haram qui se sont servi d’une clairière bordant un bras du lac Tchad pour les attaquer. Les soldats tchadiens ne se sont pas laissé faire. Leur riposte a  causé la mort de 48 djihadistes. Notons que 8 éléments des forces de défense et de sécurité ont également péri. Suite à cette attaque, il y a eu 11 blessés du côté des soldats tchadiens qui ont été transportés à N’Ndjamena.

L’armée tchadienne attaquée par les islamistes de Boko Haram pour une troisième fois en deux mois a été cette fois-ci un fil à retorde pour les djihadistes qui ne s’attendaient pas à une telle  perte  en vies humaines. À noter qu’enfin septembre, les militaires tchadiens ont été attaqués par les djihadistes sur une île du lac Tchad.

Djènèba Touré, Stagiaire

Source: Le Pays

MaliwebAfrique
L’armée tchadienne a été attaquée pour une troisième fois par les islamistes de Boko Haram qui se sont servi d’une clairière bordant un bras du lac Tchad pour les attaquer. Les soldats tchadiens ne se sont pas laissé faire. Leur riposte a  causé la mort de 48 djihadistes. Notons...