De nationalité française, Alain Plache a connu la dame, Aminata Sèye via Facebook. C’est ainsi qu’ils sont devenus des amis. A chaque fois que le premier séjournait au Sénégal, Aminata Sèye lui tenait compagnie dans son domicile à Ngaparou.

 

La nuit du 7 au 8 janvier dernier, Alain avait encore invité sa copine à la petite côte pour une partie de jambes en l’air. Après avoir passé de bons moments intimes, Aminata lui aurait remis une canette Red Bull dans laquelle elle a mis de la drogue.

Après l’avoir bu, Alain s’est endormi. La fille en a profité pour emporter 17 millions de francs. Au réveil, Alain a constaté que son argent avait disparu. Sur ce, il ne s’est pas fait prier pour porter plainte à la gendarmerie de Somone. Revenue à Dakar, Aminata Sèye retrouve son petit-ami Mamadou Moustapha Niass qui est aussi le père de son enfant de 3 ans. Elle lui remet l’argent afin qu’il le dépose dans le compte de son père. Par la suite, les mis en cause ont été arrêtés le 8 février dernier.

Hier, Aminata Sèye répondait des chefs de vol avec effraction commis la nuit, administration de substance nocive dans la boisson, et son petit-ami Mamadou M Niass pour usurpation de fonction, détention de chanvre indien et blanchiment de capitaux.

Devant le prétoire, Aminata Sèye reconnaît le vol mais nie la somme avancée par le plaignant. A l’en croire, elle a dérobé 4 000 Euros estimé à 2, 6 millions francs. «Ce jour-là, il s’est endormi après les ébats sexuels. J’ai quitté sa maison vers les coups d’une heure du matin pour me rendre chez mon copain à Pikine-Guinaw Rail », explique-elle. Mamadou Moustapha Niass, agent radié de la police, réfute la détention de drogue et déclare que sa copine ne l’avait pas informé de son forfait.

Le parquet a rappelé que celui-ci avait proféré des menaces contre la partie civile. Mieux, dit-il, il s’est fait passer pour un agent de la police en service. « Lors de la perquisition de sa chambre, les fins limiers ont trouvé une uniforme de police, une paire de menottes et une quantité de chanvre indien », renseigne le parquet.

L’avocat de la partie civile quant à lui a réclamé 20 millions FCfa pour la réparation du préjudice à payer solidairement. Suite à ses observations, le ministère public a requis 3 ans ferme contre les prévenus. L’avocat de la défense a demandé la relaxe en faveur de Mamadou Moustapha Niass et une application bienveillante de la loi pour Aminata Sèye.

Délibéré le 24 février prochain.

Dakar-echo.com

MaliwebAfriqueInsolite
De nationalité française, Alain Plache a connu la dame, Aminata Sèye via Facebook. C’est ainsi qu’ils sont devenus des amis. A chaque fois que le premier séjournait au Sénégal, Aminata Sèye lui tenait compagnie dans son domicile à Ngaparou.   La nuit du 7 au 8 janvier dernier, Alain avait encore...