Ouverte le lundi 25 octobre 2021, sur initiative de Label Guinée, la première édition du Salon des productions locales se tient jusqu’au 30 octobre prochain. Sahel Tribune vous explique le bien-fondé de ce nouveau salon qui promeut le savoir-faire des populations en Guinée.

Promouvoir la consommation des produits guinéens, autrement ditle made in Guinée, c’est le but du Salon des productions locales, dont la première édition a ouvert ses portes, ce lundi 25 octobre , au chapiteau du traiteur By Issa.

Ce salon est une réponse à une problématique centrale dans ce pays frontalier du Mali : « Comment faire en sorte qu’au quotidien le made in Guinée soit de plus en plus présent dans ce que nous vivons, ce que nous portons, ce que nous faisons, ce que nous achetons. Pas qu’on ait tout en made in Guinée, mais qu’on ait davantage en made in Guinée. C’est le pari que nous avons pris », fait savoir Mohamed Banks Bangoura — Commissaire général de Label Guinée.

Selon ses explications, ce projet vise surtout à mettre l’accent sur l’apport de chaque citoyen au développement du pays. Ce qui ne sera possible que si les Guinéens bénéficient d’un accompagnement et croient en leur capacité.

Ce « merveilleux » évènement est une occasion pour mettre en valeur la production, les savoirs, la transformation culturelle, l’investissement dans la qualité de la production guinéenne et dans la compétitivité-prix, a apprécié M. Luc Grégoire, représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) en Guinée.

Structuration indispensable des efforts

Pour le représentant du Premier ministre, également conseiller en charge du Contenu local à la Primature, M. Daniel Victor Bangoura, ce salon est « un lieu d’échanges, de rencontres, de brassages, et surtout un lieu qui donne une grande visibilité au savoir-faire guinéen qu’il faut valoriser ». Une valorisation qui « doit passer par le Consommons Guinéen », a-t-il déclaré. D’où cette invitation : « Encourageons le made in Guinée. Soutenons le made in Guinée. Consommons le made in Guinée. Fédérons autour du made in Guinée. Et soyons fiers du made in Guinée ».

À l’ouverture du salon, le gouvernement guinéen s’est engagé à soutenir l’industrie locale en lui donnant les moyens de relever les nombreux défis auxquels le secteur est confronté. Des défis qui se rapportent à l’autosuffisance alimentaire et à l’exportation du made in Guinée. Pour la réussite de ces défis, la « structuration des efforts est indispensable pour pouvoir nous vendre à l’étranger et faire face à la guerre commerciale dont l’effet générateur est la mondialisation ».

Cette première journée a été marquée par une visite de stands d’exposition-vente et la tenue d’un panel autour du thème : « les enjeux de la labellisation : défis et perspectives ». Le label se poursuivra jusqu’au 30 octobre prochain.

Chiencoro

Source: Sahel Tribune

 

MaliwebAfrique
Ouverte le lundi 25 octobre 2021, sur initiative de Label Guinée, la première édition du Salon des productions locales se tient jusqu’au 30 octobre prochain. Sahel Tribune vous explique le bien-fondé de ce nouveau salon qui promeut le savoir-faire des populations en Guinée. Promouvoir la consommation des produits guinéens, autrement ditle made...