Le secteur du tourisme est en pleine expansion en Afrique. Ces 5 dernières années, le nombre des voyageurs sur le continent a augmenté sans cesse. Selon l’Organisation mondiale du tourisme, l’Afrique a accueilli 67 millions de touristes internationaux en 2018, soit 7 % de plus qu’en 2017. Ce qui en fait la deuxième région touristique à la croissance la plus rapide dans le monde. Pour les investisseurs, le continent offre de réelles opportunités d’affaires.

Un moteur de croissance économique et de création d’emploi


À la fin des années 1990, l’Afrique a, à peine, compté plus de 17 millions de visiteurs annuels. 25 ans plus tard, le tourisme a égalé le volume d’affaires des industries pétrolières, agroalimentaires et de l’automobile. Ce qui le place parmi les principaux moteurs de croissance de l’économie africaine. En 2018, le secteur a représenté environ 8,5 % du PIB, l’équivalent de 194,2 millions de dollars.

En Afrique où le taux de chômage reste parmi les plus élevés au monde, le tourisme constitue aussi un vrai moteur de création d’emplois. Pour preuve, il y représente un emploi sur 7 contre un emploi sur 10 dans le monde. Pourtant, les offres d’emploi ne sont pas encore satisfaisantes en termes de quantité et de qualité. Avec plus de professionnalisation, le secteur peut contribuer encore plus à l’économie africaine.

Un regain d’intérêt confirmé après une longue période sombre

La présence de nombreux pays africains au dernier salon mondial du tourisme à Paris confirme bel et bien l’essor actuel du tourisme en Afrique et le regain d’intérêt des touristes pour le continent. En effet, le secteur sortait d’une période sombre de plusieurs années. Entre une instabilité politique récurrente, les crises sanitaires graves (en particulier les épidémies d’Ebola) et les différents attentats terroristes, les touristes craignaient pour leur sécurité.

Fort heureusement, les efforts fournis par les gouvernements locaux ont permis de mettre fin à ces nombreux problèmes, du moins en grande partie. D’importants investissements ont été consentis en matière de sécurité, d’infrastructures, etc. De plus, après la vague d’attentats ayant frappé les États-Unis et l’Europe, les touristes ont bien compris que les risques existent n’importe où dans le monde.

Les freins à un développement pérenne du tourisme en Afrique

Si les investisseurs intéressés par l’Afrique commencent à influer, il existe toujours des freins pour le développement pérenne de son secteur touristique. En premier lieu se trouve le manque d’une main-d’œuvre qualifiée. Ce qui réduit la capacité des différents pays à répondre efficacement aux défis et enjeux des investissements. Pour preuve, l’expertise africaine est quasiment absente dans les grands groupes hôteliers présents en Afrique.

L’insuffisance et la cherté des dessertes aériennes constituent également un autre problème majeur. Les touristes sont souvent contraints de voyager par deux compagnies aériennes ou plus pour rallier leur destination. Les réseaux routiers et ferroviaires sur place sont concernés par le même problème. Enfin, il manque un cadre institutionnel et administratif incitatif afin de faire du tourisme un secteur réellement compétitif.

Les activités et options d’investissement dans le tourisme en Afrique

Il existe différentes activités et options pour investir dans le tourisme en Afrique. La première est le secteur de l’hébergement. Les infrastructures actuelles sont en nombre insuffisant. En plus, elles ne répondent pas aux normes internationales. Si des grands groupes hôteliers sont déjà présents sur le continent, leurs tarifs sont généralement très élevés. Par ailleurs, les touristes sont de plus en plus à la recherche de solutions d’hébergement alternatives.

Le secteur des voyagistes offre aussi des opportunités d’affaires pour ceux qui veulent investir dans le tourisme en Afrique. En effet, 50 à 70 % des touristes qui souhaitent partir pour le continent font appel aux services d’un voyagiste. De ce fait, ils évitent les difficultés associées à la demande de visa, la réservation d’hébergement, l’organisation du séjour, etc. Dans tous les cas, il est impératif de créer un site web pour se faire connaître rapidement et proposer en ligne les produits/services. Créer un tutoriel pour expliquer aux clients le fonctionnement du site web aussi est indispensable. Pour cela, il suffit d’utiliser un logiciel capture video. Cet outil enregistre tout ce qui se passe à l’écran. Il ne reste plus aux clients qu’à reproduire ce qu’ils ont vu dans la vidéo par exemple pour effectuer des réservations.

Les destinations touristiques les plus appréciées sur le continent africain

Parmi les destinations phares de l’Afrique figure l’Égypte. Son patrimoine historique et culturel fait partie des plus riches et diversifiés au monde. Ce qui attire les passionnés et les curieux. L’Afrique du Sud, première puissance économique africaine, est également parmi les destinations les plus prisées pour ses plages, ses parcs naturels, ses déserts, ses paysages époustouflants, etc. Enfin, Madagascar émerge parmi les pays africains qui attirent les touristes. L’île profite de l’engouement qui s’est développé ces derniers temps pour l’écotourisme. Madagascar possède de nombreuses espèces animales et végétales endémiques, sans compter ses paysages et plages dignes des plus belles cartes postales.

alwihdainfo

MaliwebAfriqueDiaspora & Immigration
Le secteur du tourisme est en pleine expansion en Afrique. Ces 5 dernières années, le nombre des voyageurs sur le continent a augmenté sans cesse. Selon l'Organisation mondiale du tourisme, l'Afrique a accueilli 67 millions de touristes internationaux en 2018, soit 7 % de plus qu'en 2017. Ce qui...