C’est à la faveur du CEO talks du Réseau de l’Entreprise en Afrique de l’Ouest (REAO-Mali), tenu le 7 décembre dernier, à Bamako, que le président d’honneur du Groupe Bank Of Africa (BOA) Paul Derreumaux et l’un des trois fondateurs de cette banque, qui a vu le jour au Mali avant de devenir un groupe bancaire panafricain, ont partagé leur expérience en retraçant l’historique de la création de la BOA. Cet exercice a été effectué devant des responsables d’entreprises, de jeunes entrepreneurs et des étudiants. Il a été l’occasion pour décliner les dix commandements du Chef d’entreprise.

 

CEO Talks est une activité initiée par REAO-Mali pour favoriser la création d’un cadre d’échanges entre les acteurs autour de thèmes d’actualité mais aussi permettre aux jeunes promoteurs et étudiants  de profiter des expériences, des success story et des échecs des acteurs économiques.

Plusieurs thématiques étaient au cœur de cette CEO Talks de REAO-Mali, notamment celle relative à  » Stratégie et empirisme : les deux piliers de l’action du Chef d’entreprise« , présentée par Paul Derreumaux, économiste, président d’honneur du Group BOA et membre du REAO Mali.

Ce thème a permis à ce dernier de retracer l’historique de la création de la BOA-Mali, le 20 décembre 1983,  en tant que première banque entièrement privée du pays. Il a mis cette banque en route avec d’autres privés maliens. Selon lui, pour créer une entreprise, il faut avoir une vision, choisir son public, un nom porteur ainsi que ses partenaires.  Mais le promoteur doit d’abord s’appuyer sur un autofinancement avant de solliciter les banques, a-t-il prévenu.

Avec la mise en place, par lui, de African Financial Holding avec plusieurs partenaires, ils vont accompagner le développement de BOA-Mali qui, entre 1999 et 2003, est passée du statut d’une banque commerciale à celui d’un groupe financier diversifié, avec l’ouverture de filiales au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Burkina, au Sénégal, à Madagascar où elle a acquis la plus grande banque publique du pays.

Le groupe ouvrira ensuite ses portes au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, des pays anglophones pour conférer une nouvelle culture au groupe.

Malgré le success story de la banque, son principal  promoteur a entériné l’entrée d’un actionnaire de référence qui sera la BMCE du Maroc. Depuis 2018, M. Derreumaux a quitté ses fonctions de conseiller du groupe. Pour lui, chaque société est unique en son genre, mais toutes respectent des règles communes. Aussi, ajoute-il,  » toute entreprise existante peut instruire l’expérience des sociétés à venir « .

Comme conseils aux jeunes promoteurs et étudiants, il leur dévoilera dix commandements du Chef d’entreprise qui se déclinent ainsi : travail, commencer prudemment mais avancer avec audace, s’engager soi-même avant de demander des appuis, apprendre à bien connaître son secteur, choisir ses partenaires avec rigueur, optimiser les relations avec le personnel, toujours respecter ses engagements, faire passer l’entreprise avant soi-même, oublier ses amis au travail, ne pas céder au découragement ».

En tout cas, pour le conférencier  » la vie d’une entreprise est avant tout une aventure humaine sur le long terme et l’entreprise peut réussir même dans un environnement difficile si la vision et la stratégie sont pertinentes « .

Ce CEO Talks de REAO a aussi permis d’évoquer  » la question centrale du financement de l’entreprise » qui a permis au DG de Cauris-management, Noel Yawo Eklo et au Manager de I&P, Mohamed Kéïta de présenter des fonds mis en place par leurs structures pour accompagner les entreprises moyennes et grandes aussi.

Youssouf CAMARA

Source: l’Indépendant

MaliwebAfrique
C’est à la faveur du CEO talks du Réseau de l’Entreprise en Afrique de l’Ouest (REAO-Mali), tenu le 7 décembre dernier, à Bamako, que le président d’honneur du Groupe Bank Of Africa (BOA) Paul Derreumaux et l’un des trois fondateurs de cette banque, qui a vu le jour au...