Les 79 élèves qui avaient été enlevés dans une école de la région anglophone du Cameroun il y a quelques jours ont été relâchés, mais deux des trois membres du personnel kidnappés en même temps manquent toujours à l’appel.

Un dirigeant de l’Église presbytérienne camerounaise a annoncé mercredi que les élèves, qui sont âgés de 11 à 17 ans, avaient été déposés mardi soir à l’une de leurs églises près de Bamenda.

Fonki Samuel Forba a expliqué que les jeunes étaient fatigués et qu’ils semblaient avoir été malmenés psychologiquement. Tous les parents et responsables ont été contactés pour venir les chercher, a-t-il dit.

M. Forba a ajouté que l’école que fréquentaient les victimes avait été fermée, puisque le gouvernement est incapable d’en assurer la sécurité.

Les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun sont déstabilisées par des séparatistes anglophones armés qui réclament la création d’un État indépendant, mais on ne sait pas si les ravisseurs sont liés à ce mouvement ni quelles étaient leurs revendications.

Source: lapresse

MaliwebAfrique
Les 79 élèves qui avaient été enlevés dans une école de la région anglophone du Cameroun il y a quelques jours ont été relâchés, mais deux des trois membres du personnel kidnappés en même temps manquent toujours à l'appel. Un dirigeant de l'Église presbytérienne camerounaise a annoncé mercredi que les...