Les quinze membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont voté lundi à l’unanimité, le renouvellement pour un an de l’embargo sur les armes en Libye.

Les Nations unies déplorent l’arrivée d’armements dans le pays depuis deux mois.

Depuis le lancement début avril de l’offensive du maréchal Khalifa Haftar pour s’emparer de Tripoli la capitale, plusieurs arrivages d’armes ont été signalés.

Il s’agit de matériel de fabrication turque et jordanienne entre autres servant aux forces loyales au gouvernement d’union nationale.

Dans un rapport récent, le Comité des experts de l’ONU chargé de contrôler l’embargo a indiqué enquêter sur l’implication possible des Emirats arabes unis dans le lancement en avril de missiles sur des unités fidèles à Tripoli.

 

Par ailleurs, il a été décidé de prolonger jusqu’au 30 septembre 2019, le mandat de l’opération militaire européenne Sophia, chargée de lutter contre les réseaux de passeurs de migrants.

Sourcebbc

MaliwebAfrique
Les quinze membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont voté lundi à l'unanimité, le renouvellement pour un an de l'embargo sur les armes en Libye. Les Nations unies déplorent l'arrivée d'armements dans le pays depuis deux mois. Depuis le lancement début avril de l'offensive du maréchal Khalifa Haftar pour s'emparer de Tripoli la...