Le président rwandais, Paul Kagamé a viré le ministre de la santé de son gouvernement pour un mensonge. L’autorité ministérielle aurait menti sur la disponibilité des kits de dépistage de coronavirus.

Selon les informations rapportées par metrodakard.net, la ministre rwandaise Diane Gashumba, a été limogée par le chef de l’Etat pour mensonge, imprudence et indiscipline. Plusieurs autres membres du gouvernement ont aussi été mis en gardes par la même occasion.

« Un matin, j’ai appelé un ministre et le Premier ministre au sujet du Coronavirus et je leur ai demandé d’examiner chacun d’entre nous avant la retraite des dirigeants. La ministre de la Santé devait s’assurer  de cela. »

« Elle a déclaré que nous avons 3 500 kits de dépistage, et que l’utilisation de 400 d’entre eux pour examiner les dirigeants réduirait sérieusement le nombre de kits dont nous disposons. La personne que j’ai envoyée lui a dit que le message était une instruction, et que si elle a des objections, elle devrait m’appeler. »

« Plus tard, nous avons découvert que nous n’avions pas le nombre de kits comme elle l’avait dit. Nous avons des kits pour seulement 95 personnes et non 3 500.  Je l’ai interrogée à ce sujet et elle a commencé à présenter des excuses. En tant que dirigeants, comment allez-vous résoudre les problèmes si vous n’êtes même pas à mesure de dire la vérité ? », a notifié le chef de l’Etat du Rwanda.

MaliwebAfrique
Le président rwandais, Paul Kagamé a viré le ministre de la santé de son gouvernement pour un mensonge. L’autorité ministérielle aurait menti sur la disponibilité des kits de dépistage de coronavirus. Selon les informations rapportées par metrodakard.net, la ministre rwandaise Diane Gashumba, a été limogée par le chef de l’Etat pour mensonge, imprudence et...