ANTANANARIVO, 3 décembre (Xinhua) — Un séminaire d’échanges d’expériences et de bonnes pratiques sur la gestion des scrutins couplés organisé conjointement par la Commission électorale nationale indépendante pour la transition (CENIT) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) se tient depuis lundi à Antananarivo, la capitale malgache.

Ahmedou Ould Abdallah Chef Mission Observation OIF

Ce séminaire n’est pas une formation mais un échange et un dialogue sur les questions pratiques et opérationnelles relatives à l’organisation d’élections couplées dont le deuxième tour de l’élection présidentielle et les élections législatives qui se tiendront le 20 décembre prochain sur tout le territoire national malgache.

Selon le sous-directeur à la paix, à la démocratie et aux droits de l’homme de l’OIF, George Nakseu-Nguefang, « la tenue de ce séminaire, illustre une fois de plus, le ferme engagement de la Francophonie à accompagner aux côtés d’autres partenaires internationaux, le peuple malgache dans cet exercice de ré tablissement d’un ordre constitutionnel durable et de relèvement de l’Etat de droit démocratique ».

Les défis confrontés par les institutions électorales au Mali, au Burkina Faso, au Cameroun et en République démocratique du Congo, ainsi que les voies et moyens qu’elles ont développés pour les surmonter sont présentés pour que la CENIT puisse baliser la suite du processus électoral en cours.Notons que Jean-Louis Robinson et Hery Rajaonarimampianina s’affronteront à la pré sidentielle tandis que 2.052 candidats briguent les 151 sièges de l’Assemblée nationale pour les législatives du 20 décembre prochain.

ADAMAAfrique
ANTANANARIVO, 3 décembre (Xinhua) — Un séminaire d’échanges d’expériences et de bonnes pratiques sur la gestion des scrutins couplés organisé conjointement par la Commission électorale nationale indépendante pour la transition (CENIT) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) se tient depuis lundi à Antananarivo, la capitale malgache. Ce séminaire n’est...