Le Premier ministre Christian Ntsay, en poste depuis la semaine dernière, a formé son équipe. Les nouveaux ministres ont été nommés lundi 11 juin soir vers 19h au palais présidentiel. Il s’agit d’un gouvernement d’union nationale, comme l’a ordonné dans une décision fin mai la Haute Cour constitutionnelle, la plus haute juridiction du pays. Une décision qui se voulait être une sanction à l’égard du président de la République, mais ce dernier s’en sort plutôt vainqueur.

« La formation de ce gouvernement est issue d’un dialogue entre différents acteurs politiques de la crise à laquelle nous mettons fin ce jour », a déclaré lundi le président de la République, Hery Rajaonarimampianina devant les 30 membres du nouveau gouvernement et du Premier ministre Christian Ntsay.

Seulement six ministres sont issus des rangs de l’opposition. Quatre sont membres du Mapar, parti de l’ancien président de la transition Andry Rajoelina. Parmi eux, des figures bien connues de la place du 13-Mai comme Christine Razanamahasoa, l’une des leaders des députés de l’opposition, nommée ministre de l’Aménagement du territoire.

Le Tim, parti de Marc Ravalomanana, obtient deux ministères. Le député Guy Rivo Randrianarisoa, proche de l’ancien chef de l’État devient ministre de l’Industrie et du Développement du secteur privé.

Mais la plupart des portefeuilles clés échappent à l’opposition et ce gouvernement d’union est surtout composé de ministres issus de la majorité présidentielle.

Certains ont même été reconduits à leur poste. C’est notamment le cas de la ministre des Finances ou encore du ministre de la Défense, le général Béni Xavier Rasolofonirina, qui a pris plusieurs fois la parole ces dernières semaines pour demander au régime et à l’opposition de trouver un accord de sortie de crise rapidement.

Ce nouveau gouvernement a maintenant la charge d’organiser l’élection présidentielle qui doit avoir lieu cette année.

RFI

MaliwebAfrique
Le Premier ministre Christian Ntsay, en poste depuis la semaine dernière, a formé son équipe. Les nouveaux ministres ont été nommés lundi 11 juin soir vers 19h au palais présidentiel. Il s’agit d’un gouvernement d’union nationale, comme l’a ordonné dans une décision fin mai la Haute Cour constitutionnelle, la...