Plusieurs personnes ont battu le pavé, le samedi 22 janvier 2022, de l’Ambassade du Mali en Mauritanie pour protester contre les sanctions de la CEDEAO et de l’UEMOA. Le rassemblement était organisé, en partie par des acteurs politiques et des militants de la société civile mauritanienne. Les manifestants scandaient « Stop à la Guerre imposée de la France au Sahel » ou « 10 ans de Guerre imposée, 10 ans de génocide Français ça suffi ». Pour rappel, la Mauritanie n’a pas fermé sa frontière avec le Mali. Depuis le 9 janvier, le Mali est soumis à un embargo économique qui limite les échanges commerciaux avec ses partenaires

Source: LE PAYS