La procédure enclenchée en Mauritanie contre l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz se poursuit.

Les auditions suivent leurs cours après le rapport parlementaire qui a mis en cause Mohamed Ould Abdel Aziz, certains de ses proches et anciens ministre dans la gestion du pays au cours de la décennie 2008/2019.

Il y a quelques jours, le parquer de Nouakchott a pointé du doigt l’ancien chef d’État Mohamed Ould Abdel Aziz pour n’avoir pas suffisamment collaborer aux investigations préliminaires. Il faut dire que Mohamed Ould Abdel Aziz a refusé de collaborer avec les services en charge des investigations.

L’ancien président de la République a dirigé la Mauritanie entre 2008 et 2019. Mohamed Ould Abdel Aziz a été succédé à la tête de l’État par son ancien bras droit Mohamed Ould Cheikh Al Ghazouani.

MaliwebAfrique
La procédure enclenchée en Mauritanie contre l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz se poursuit. Les auditions suivent leurs cours après le rapport parlementaire qui a mis en cause Mohamed Ould Abdel Aziz, certains de ses proches et anciens ministre dans la gestion du pays au cours de la décennie 2008/2019. Selon...