Les bureaux de vote ont été fermés samedi à 19h pour laisser la place aux opérations de dépouillement et de décompte des bulletins, après l’élection présidentielle en Mauritanie, qui s’est déroulée sans incidents majeurs, a constaté le correspondant de Xinhua à Nouakchott.

Des résultats partiels du scrutin ont déjà commencé à parvenir à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), organe chargé de l’organisation des élections dans le pays. Mais, les résultats provisoires sont encore attendus dans la nuit de samedi à dimanche.

Plus de 1,5 million de Mauritaniens ont été appelés aux urnes pour départager six candidats à la présidentielle, à savoir l’ancien ministre de la Défense Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed Ould Ghazouani, l’ancien Premier ministre Sidi Mohamed Ould Boubacar, l’antiesclavagiste Biram Ould Dah Ould Abeid, le président de l’Union des Forces du Progrès Mohamed Ould Mouloud, le jeune Mohamed Lemine Ould El Mourteji El Wavi et le Pr. Kane Hamidou Baba, candidat de l’alliance “Vivre ensemble”.

Pendant les deux semaines de campagne, le chef de l’Etat sortant Mohamed Ould Abdel Aziz, a nettement exprimé son soutien au candidat de la majorité au pouvoir, Mohamed Ould Mohamed Cheikh Ghazouani, général à la retraite, ancien directeur de la sûreté et ancien ministre de la Défense nationale et compagnon proche du président Mohamed Ould Abdel Aziz, ont remarqué les observateurs.

A sa sortie du bureau de vote ce samedi, le président Mohamed Ould Abdel Aziz a appelé les Mauritaniens à faire preuve de “discernement” et à voter pour celui qui sera capable d’assurer la sécurité du pays, dans une allusion claire à son dauphin désigné Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed Ghazouani.

Ancien général arrivé au pouvoir par un coup d’Etat en 2008, élu en 2009 puis réélu en 2014, Mohamed Ould Abdel Aziz ne peut se représenter au terme de son second mandat qui s’achève en août.

“La sécurité et la stabilité du pays doivent être prioritaires dans le choix du président qu’il faut pour ce pays et qui sera capable de le maintenir dans cette stabilité”, a-t-il souligné.

Par ailleurs, les candidats de l’opposition, à l’exception de Mohamed Lemine Ould El Mourteji El Wavi, ont tenu samedi soir, en urgence, une réunion pour “coordonner et suivre l’évolution du processus électoral et faire bloc devant toute tentative du pouvoir visant la manipulations des résultats”, a annoncé le candidat Mohamed Ould Mouloud au sortir de cette rencontre. Fin

MaliwebAfrique
Les bureaux de vote ont été fermés samedi à 19h pour laisser la place aux opérations de dépouillement et de décompte des bulletins, après l'élection présidentielle en Mauritanie, qui s'est déroulée sans incidents majeurs, a constaté le correspondant de Xinhua à Nouakchott. Des résultats partiels du scrutin ont déjà commencé...