Au Maroc, c’est le sujet du jour. La princesse Lalla Salma ne s’est pas rendu à Paris pour visiter son époux, le roi du Maroc pendant son hospitalisation de 24 heures pour une simple opération de correction d’une arritmie cardiaque.

Un journal anonyme dont les ficlles sont tirées par les services secrets marocains a confirmé les rumeurs sur l’existence d’un conflit entre Mohammed VI et son èpouse, Salma Bennani, qui, apparemment, n’a pas supporté les légendaires sauts d’humeur d’un roi malade et anéanti par les médicaments, notamment les cortisones.

Mohammed VI est seul. Après sa femme, il a été lâché aussi par ses alliés européens. La relation qui permettait au Makhzen de se vanter d’avoir des liens privilégiés avec l’Union Européenne est tombée à l’eau. Au mois de juillet 2018, l’accord de pêche sera enterré à jamais. A moins que le Maroc n’accepte un accord limité à ses frontières internationalement reconnues.

Le roi du Maroc vit dans sa peau la mauvaise stratégie élaborée par Fouad Ali El Himma, tant au niveau national qu’international. Ceux qui lui rappellent cette réalité, tel le journaliste Tawfik Bouachrine sont emprisonnés sous des accusations aussi abracadabrantesques que fantaisistes.

Si avec le communiqué de la MAP sur l’hospitalisation de Mohammed VI, le Makhzen voulait donner une image d’ouverture à la monarchie marocaine, le tir s’est retourné contre lui. Il a plutôt dévoilé le conflit existant entre le souverain marocain et son épouse. Le vent ne souffle pas au gré des navires.

 

MaliwebAfriqueInsolite
Au Maroc, c’est le sujet du jour. La princesse Lalla Salma ne s’est pas rendu à Paris pour visiter son époux, le roi du Maroc pendant son hospitalisation de 24 heures pour une simple opération de correction d’une arritmie cardiaque. Un journal anonyme dont les ficlles sont tirées par les...