Longtemps emprisonné, Nelson Mandela sera finalement libéré et deviendra le premier président noir d’Afrique du Sud. Décédé en 2013, il reste le symbole de la lutte anti-apartheid et des droits pour tous.

Né en 1918 dans la région montagneuse du Transkei en Afrique du Sud, Mandela poursuivra des études de droit à l’université de Fort Hare. En 1944, il rejoint le Congrès national africain, un parti politique créé pour résister aux politiques racistes du gouvernement sud-africain dirigé par des Blancs.

Peu de temps après, ce système sera transformé en apartheid et le combat de Mandela se transformera en une lutte pour la vie. Premier président de l’Afrique du Sud post-apartheid, il a pris sa retraite après cinq ans de mandat. Nelson Mandela est décédé le 5 décembre 2013, à l’âge de 95 ans.

Pourquoi Mandela est-il si renommé ?

Nelson Mandela a créé l’aile militaire de l’ANC connue sous le nom de “Umkhonto we Sizwe” (“Fer de lance de la nation“) pour s’attaquer au gouvernement au pouvoir et à ses politiques anti-noirs. Accusé de sabotage et de complots visant à renverser le gouvernement en 1964, il est condamné à l’emprisonnement à vie à Robben Island où il passera 27 ans. Finalement libéré en 1990, Mandela devient le premier président noir d’Afrique du Sud en 1994.

Comment Nelson Mandela a-t-il survécu à sa longue période en prison ?

Mandela inspirera une génération parce que bien qu’emprisonné pendant longtemps entre quatre murs, son humanité et sa vision du monde transcenderont ces mêmes murs. Les décennies passées en prison ne l’ont pas brisé mais n’ont fait que renforcer son rôle emblématique dans la lutte pour la liberté de sa nation. Divers hymnes anti-apartheid ont appelé à la libération de Nelson Mandela. Parmi eux Johnny Clegg et “Asimbonanga” de Savuka (qui se traduit par “nous ne l’avons pas vu“).

Un prix Nobel

Malgré ses années de privations et d’emprisonnement, Mandela n’a jamais perdu de vue sa vision d’une société pacifique et plus égale en Afrique du Sud. Il n’oubliera pas non plus son rôle au service de son pays. Il croyait en une nation démocratique avec le droit de vote pour tous. Il a dirigé l’Afrique du Sud pendant quatre ans mais contrairement à beaucoup d’autres présidents africains, il a su quand se retirer, laissant libre le peuple de choisir le dirigeant qui lui succéderait dans son pays.

Il a reçu le prix Nobel de la paix en 1993 avec le président d’Afrique du Sud de l’époque, F.W. de Klerk. De Klerk avait auparavant levé l’interdiction de l’ANC et libéré Mandela de prison. Ensemble, ils ont œuvré pour libérer l’Afrique du Sud de son régime d’apartheid.

Des citations célèbres de Mandela

Lors de son procès en 1964: “Je me suis battu contre la domination blanche et je me suis battu contre la domination noire. J’ai chéri l’idéal d’une société démocratique et libre dans laquelle toutes les personnes vivront ensemble en harmonie et avec une égalité des chances. C’est un idéal que j’espère vivre et voir réalisé. Mais mon Seigneur, s’il le faut, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir.”

Cela semble toujours impossible jusqu’à ce que ce soit fait.

L’éducation est l’arme la plus puissante que vous pouvez utiliser pour changer le monde.

J’ai appris que le courage n’était pas l’absence de peur, mais le triomphe sur celle-ci : le brave n’est pas celui qui n’a pas peur, mais celui qui conquiert cette peur.

Quel est l’héritage de Nelson Mandela ?

Aux jeunes Sud-Africains, Mandela laisse un héritage d’abnégation et d’engagement inébranlable dans la lutte pour les droits de l’homme pour tous. Sa vision d’une Afrique du Sud où les noirs et les blancs pourraient vivre égaux, sans être marginalisés a peut-être échoué, mais sa présidence a réussi à remettre l’idéologie, aussi irréaliste soit-elle, sur la table politique.

Victoria Averill, Thuso Khumalo et Gwendolin Hilse ont contribué à ce récit qui fait partie de la série “Racines d’Afrique”. Une série lancée début 2018 par la Deutsche Welle, en coopération avec la Fondation Gerda Henkel.

 

 Source: dw.com
MaliwebAfrique
Longtemps emprisonné, Nelson Mandela sera finalement libéré et deviendra le premier président noir d'Afrique du Sud. Décédé en 2013, il reste le symbole de la lutte anti-apartheid et des droits pour tous. Né en 1918 dans la région montagneuse du Transkei en Afrique du Sud, Mandela poursuivra des études de...